Hélène David-Weill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hélène David-Weill
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
Les Arts décoratifs
Biographie
Naissance
Activités
Collectionneuse d'art, mécèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Robert Lehideux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Odette de Lagarde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Béatrice David-Weill (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Hélène David-Weill, née Lehideux, est une collectionneuse d'art et mécène française.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'une famille de banquiers, fille de Robert Lehideux, dirigeant de la Banque Lehideux, et nièce de l'ambassadeur Jean Vyau de Lagarde, elle épouse Michel David-Weill en 1956[1].

Passionnée d'art et importante mécène avec son mari, elle devient administratrice des Amis d'Orsay et des Amis du musée d'Art moderne de la Ville de Paris, ainsi que présidente des Amis du musée national d'Art moderne du Centre Georges-Pompidou jusqu'en 1995.

Membre du conseil d'administration des Arts décoratifs à partir de 1981, elle en prend la présidence en 1994. Dès son arrivée, elle lance un grand chantier de travaux qui durera plus de dix ans. Elle y inaugure également la Galerie des bijoux. Hélène David-Weill quitte ses fonctions en 2013, après près de vingt années à la tête de l'Union[2].

Elle préside la fondation du château de Hautefort, château dont son époux a hérité

Elle est également vice-président du comité d'honneur de Les Grands Ateliers de France et membre de celui de l'École Van Cleef & Arpels.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Elle reçoit le prix Montblanc de la culture en 1998 et le prix spécial du Jury des "Talents du luxe et de la création" (Institut national des métiers d'art) en 2005.

Commandeur de la Légion d'honneur et dans l'ordre des Arts et des Lettres depuis 2006, elle est reçue grand-croix de l'ordre national du Mérite par un décret du 14 novembre 2016[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]