Hélène Clerc-Murgier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hélène Clerc-Murgier
Helene clerc-murgier.jpg
Hélène Clerc-Murgier au Salon du livre en 2017.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Conservatoire d'Amsterdam
Université des arts de Brême (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Éditions Jacqueline Chambon, Actes Sud, Les Belles Écouteuses, Aparté
Maître
Site web

Hélène Clerc-Murgier est une claveciniste et romancière française. Elle est cofondatrice et directrice artistique avec Pauline Warnier de la Compagnie lyrique Les Monts du Reuil et artiste en résidence à l'opéra de Reims.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née le à Chambéry[1], dans une famille de musiciens (son père est flûtiste et sa mère chanteuse), Hélène Clerc-Murgier poursuit ses études de clavecin à l'Akademie für Alte Musik à Brême, puis au Sweelink Conservatorium à Amsterdam, dans la classe de Gustav Leonhardt[2],[3].

En 1989, elle est lauréate du concours international de musique de chambre d'Utrecht (Holland Festival Oude Muziek Utrecht)[4][réf. à confirmer].

De retour en France, elle joue dans différents orchestres et rejoint en 1995 l'Ensemble Matheus, avant de créer la compagnie lyrique Les Monts du Reuil en 2007, avec la violoncelliste Pauline Warnier[5],[3],[6],[7]. La Compagnie est en résidence à l'opéra de Reims[8],[9]. Les deux musiciennes travaillent en collaboration avec les éditions Buissonnières pour la publication des opéras ou des spectacles musicaux, notamment : Cendrillon de Jean-Louis Laruette (2011)[10] ; Le Soldat magicien, de Philidor ; Le chat botté (2014)[11] ; Le jeune sage et le vieux fou, de Méhul (2017)[12] — recréation lors des commémorations nationales de l’anniversaire de Méhul — ; Raoul Barbe bleue, de André Grétry (2017)[13] ; Maison à vendre de Nicolas Dalayrac ; Richard Cœur de lion de Grétry et Guillaume Tell de André Grétry, l'Eclipse Totale de Nicolas Dalayrac, Le Magnifique de André Grétry.

Parallèlement, elle écrit des romans policiers historiques qui ont pour cadre les rues de Paris au XVIIe siècle. Ils sont publiés chez Jacqueline Chambon, Babel Noir et Actes Sud.

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Les romans de Hélène Clerc-Murgier mettent en scène un lieutenant-criminel travaillant au Grand-Châtelet, Jacques Chevassut. Ses enquêtes vont le mener sur le Pont-Neuf, l'abbaye de Montmartre, la foire Saint-Germain, le château de Vincennes, la cour des miracles. Il va croiser la route de Marin Mersenne, du cardinal de Richelieu, Catherine de Rambouillet.

Opéras comiques[modifier | modifier le code]

La Compagnie Les Monts du Reuil s’est spécialisée dans la redécouverte d’opéras du XVIIIe siècle dans le cadre de sa résidence à l'Opéra de Reims :

Théâtre musical[modifier | modifier le code]

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Partitions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Hélène Clerc-Murgier », sur k-libre.fr : « Biographie ».
  2. « Hélène Clerc-Murgier, claveciniste et romancière », La Dépêche,‎ (lire en ligne).
  3. a et b « Hélène Clerc-Murgier clavecin et Pauline Warnier violoncelle baroque », sur www.festesdethalie.org (consulté le ).
  4. « Le cinéma sur Cinéfil : Sorties, horaires, bandes-annonces », sur Cinefil.com (consulté le ).
  5. Un avant-festival pour Barock sur Loire, La République du Centre, le 11 septembre 2017.
  6. « Pauline Warnier / kadaenza », sur kadaenza (consulté le ).
  7. https://lesmontsdureuil.fr/artistes/pauline-warnier.html.
  8. a et b « Clôture de l’année Méhul — Dossier de presse » [PDF], sur lemanege.fr, Le Manège, , p. 10–12.
  9. « Les compagnies en résidence », sur operadereims.com, opéra de Reims.
  10. Roger Tellart, « Compte-rendu : La Cendrillon de Laruette retrouvée - Il était une fois l'opéra-comique », sur concertclassic.com, .
  11. « Les Monts du Reuil présente, Le chat botté, spectacle musical — Le conte de Charles Perrault — Sur des musiques du XVIIIe siècle » [PDF], Les Monts du Reuil, .
  12. Laurent Bergnach, « Chroniques — Le jeune sage et le vieux fou, opéra-comique d’Étienne-Nicolas Méhul (Bibliothèque François-Mitterrand, Grand Auditorium) », sur anaclase.com.
  13. François Cavaillès, « Chroniques — Raoul Barbe-Bleue, opéra-comique d’André Grétry (Opéra de Reims) », sur anaclase.com, .
  14. « La Rue du Bout-du-Monde - Hélène Clerc-Murgier - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le ).
  15. « Hélène Clerc-Murgier à Lausanne pour le festival Lausa'noir », sur allevents.in, .
  16. Couperin, François (1668-1733) Compositeur et Couperin, François (1668-1733), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le ).
  17. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par André Guy d'un « 10 » dans le magazine Répertoire no 144, mars 2001 p. 6 et par Gaétan Naulleau de « 5 clés » dans le magazine Diapason no 479, mars 2001 p. 80–81 ; par Stéphan Perreau un « Recommandé » de Classica, no 30, mars 2001 p. 57 et ƒƒƒƒ dans Télérama.
  18. « Accentus - Transcriptions », sur film-documentaire.fr, .
  19. « Cendrillon, Ensemble Les Monts du Reuil. Opéra-comique en 1 acte de Jean-Louis Laruette et Louis Anseaume, 1759 — programme ».
  20. « Hélène Clerc-Murgier /clavecin & vidéo — Biographie », sur flaneriesreims.com, Flâneries musicale de Reims.
  21. Catherine Scholler, « Cendrillon de Laruette, par l’ensemble Les Monts du Reuil », sur Res Musica, .
  22. Céline Wadoux, « Richard Cœur de Lion sacré à Reims », sur Olyrix, .
  23. Charlotte Saulneron, « Au cœur des coulisses de la nouvelle production lyrique de l’Opéra de Reims », sur Res Musica, .
  24. Charles Arden, « Opéra de Reims, un cru 2018/2019 très équilibré », sur Olyrix, .
  25. Céline Wadoux, « Le jeune sage et le vieux fou : Méhul à l’honneur à l’Opéra de Reims - Actualités - Ôlyrix », Olyrix.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. Charlotte Saulneron, « Les Monts du Reuil, artistes lyriques tout-terrain de Reims », sur Res Musica, .
  27. Pierre Didier, « Raoul Barbe Bleue, opéra comique oublié, renaît sur scène et dans un jeu vidéo », sur francetvinfo.fr, — avec un reportage France 3 Champagne-Ardenne [vidéo].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]