Hélène Blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hélène Blanc
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Hélène Blanc, née le [1], est une politologue et criminologue française, chercheur au CNRS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hélène Blanc est docteur en études slaves de l'Institut national des langues et civilisations orientales. Comptant parmi les quelques experts français contemporains du monde russe, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'Union soviétique et la Russie contemporaine, dont certains sont cosignés avec la politologue russe Renata Lesnik[2].

Le , sur France Inter, commentant l'attentat du 24 janvier 2011 à l'aéroport Domodedovo (Moscou), elle affirme, sans preuve, qu'est établie la responsabilité du FSB et non de la Tchétchénie dans les attentats de 1999[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Blanc, Hélène (1946-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 31 janvier 2018)
  2. Renata Lenik est une dissidente soviétique d'origine moldave, réfugiée en France depuis 1981. Très opposée à Vladimir Poutine, elle est l'auteur d'une autobiographie, La rebelle aux pieds nus (2005).
  3. Attentat-suicide à l’aéroport de Moscou Domodedovo : la piste caucasienne privilégiée, francetvinfo.fr, 25 janvier 2011
  4. Leonid Plioutch, dissident soviétique, interné en asile psychiatrique.

Liens externes[modifier | modifier le code]