Éphébophilie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hébéphilie)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la préférence sexuelle des adultes pour les adolescents et jeunes adultes. Pour la préférence sexuelle des adultes pour les prépubères, voir Pédophilie.
Un homme embrassant un jeune homme dans la Grèce antique
Tondo, Ve siècle.

L'éphébophilie (du grec ancien ἔφηϐος / éphêbos (« adolescent ») et φιλία / philía (« amour / amitié »)) est un terme psychiatrique qui désigne la préférence sexuelle d'un(e) adulte pour les adolescent(e)s pubères et jeunes adultes, généralement âgé(e)s de 15 à 19 ans[1],[2].

Définition[modifier | modifier le code]

L'éphébophilie est une chronophilie, comme la pédophilie (concernant les enfants prépubères) ou l'hébéphilie (en cours de puberté[3]). Dans le cas de l'attirance d'un homme pour un garçon, on parle aussi de pédérastie, mais ce n'est pas un terme médical. Au sens strict, l'éphébophilie désigne la préférence, pas la simple existence d'un certain attrait sexuel pour les jeunes pubères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le goût des éphèbes était courant dans la Grèce et la Rome antique.

Terminologie[modifier | modifier le code]

L'éphébophilie, au sens premier du terme, se rapporte d'abord à l'attirance exercée par le corps des adolescents, et dans un sens plus restrictif aux pratiques sexuelles induites par cette attirance.

Le sexologue allemand Magnus Hirschfeld appelait éphébophiles les hommes attirés par les adolescents de quinze à vingt-deux ans[4].

L'éphébophilie est parfois confondue avec la pédophilie par des personnes qui, s'inscrivant dans une perspective de défense de l'ordre moral, désapprouvent tout rapport sexuel avec un adolescent de la même façon qu'avec un enfant. Toutefois, la pédophilie, dans le sens précis qui est donné à ce terme en psychiatrie, est l'attirance pour des enfants pré-pubères. L'éphébophilie ne doit donc pas lui être assimilée.

Statut légal[modifier | modifier le code]

L'éphébophilie n'a pas de statut juridique, aussi, ses différentes manifestations peuvent être ou non légales. Cela dépend de l'âge de la majorité sexuelle fixée par la juridiction de nombreux États. Un adolescent mineur civilement mais sexuellement majeur peut librement consentir une relation sexuelle avec un majeur (sauf avec une personne ayant autorité).

Bien que les lois ne tiennent compte le plus souvent que de l'âge et non pas du stade d'évolution de l'adolescent dans sa puberté, l'acte éphébophile n'est généralement pas illégal en soi, au contraire de l'acte pédophile, sauf si elle concerne un adolescent pubère mais n'ayant pas atteint la majorité sexuelle ou l’âge de consentement fixé par la loi du pays.

En France[modifier | modifier le code]

Dans le droit français, s'il concerne un(e) adulte et un(e) adolescent(e) non sexuellement majeur(e), son consentement n'étant pas juridiquement accepté, l'acte éphébophile est une atteinte sexuelle sur mineur ou, s'il y a eu violence, contrainte, menace ou surprise, une agression sexuelle sur mineur.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ferdinand Enke, Psychopathia sexualis., Stuttgart, Krafft-Ebing, R.; Moll, A.,
  2. (en) Blanchard, R.; Lykins, A. D.; Wherrett, D.; Kuban, M. E.; Cantor, J. M.; Blak, T.; Dickey, R.; Klassen, Pedophilia, hebephilia, and the DSM–V, P. E.,
  3. (en) Lou Carlozo, « Scandals draw attention to obscure condition: ephebophilia », The Chicago Tribune, 25 juin 2002
  4. Magnus Hirschfeld, Anomalies et perversions sexuelles, 1957
  • Ames, A. & Houston, D.A. "Legal, social, and biological definitions of pedophilia." Archives of Sexual Behavior, vol. 19, 1990, pp. 333-342.