Gweilo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gweilo (ou Gwaï-lo) est un terme chinois cantonais correspondant aux deux caractères 鬼佬 pour désigner un étranger de race blanche, en particulier ceux de Hong Kong (grande communauté d'expatriés occidentaux).

Le premier des deux caractères chinois composant le terme (鬼) signifie fantôme d'après la couleur de la peau et le second (佬), qui signifie homme, individu, sert en pratique à désigner des types d'individus méprisables (pour former des nuances comme plouc à partir de campagnard, ou larbin à partir de domestique). Le côté négatif peut être accentué par la formule 死鬼佬, sei gweilo, dont les sinogrammes signifient littéralement homme fantôme mort : 死 porte le sens de personne néfaste, comme dans l'expression 死差佬 pour désigner un policier ripou. Gweilo était à l'origine un terme injurieux contre les Occidentaux, mais avec le temps, a perdu sa portée raciste. Il désigne génériquement toute personne européenne. L'expression plus formelle pour signifier un étranger à Hong Kong est 西人, sai yan, qui veut simplement dire Occidental (littéralement : personne d'Occident).

Dans le jargon du cinéma (notamment le cinéma de série B), le gweilo est un personnage occidental, antipathique, symbolisant souvent l'affairisme et la corruption des Européens du Hong-Kong du XXe siècle.

Références[modifier | modifier le code]