Guy de La Bédoyère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guy de La Bédoyère
TimeTeam2007.jpg

Guy de La Bédoyère (à droite) en 2007

Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Guy Martyn Thorold Huchet de La Bédoyère, né à Wimbledon en novembre 1957, est un historien britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy de La Bédoyère est issu de la famille Huchet, une famille française d'ancienne noblesse bretonne[1]. La branche à laquelle il appartient est établie en Angleterre depuis plusieurs générations et a contracté des alliances avec des familles de l'aristocratie britannique. Son grand-père Michael de La Bédoyère (en) était journaliste et a été pendant près de trente ans éditeur du Catholic Herald.

Titulaire d’un diplôme en histoire de l’université de Durham en 1980 et d’un diplôme en histoire moderne de l’université de Londres en 1985, ainsi que d'une maîtrise en archéologie d’University College de Londres en 1987, La Bédoyère a publié de nombreux ouvrages sur la Bretagne romaine et sur d’autres sujets. Ses centres d’intérêt, en dehors de l’Empire romain et de la Grande-Bretagne romaine, sont les pièces de monnaie anciennes et modernes, les écrits de Samuel Pepys et de John Evelyn. Sa découverte, en 1997, que l’empereur rebelle romano-britannique appelé Carausius avait placé dans ses pièces de monnaie une référence explicite à des vers de Virgile, est considérée comme une découverte importante dans l’histoire de la période.

La Bédoyère est membre de la Société royale de numismatique, de la Société des antiquaires de Londres et de l’Historical Association. Il a publié des ouvrages sur une variété de sujets.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La découverte de la pénicilline, Montréal, Hurtubise, 2007.
  • La Rome antique pour les nuls, Paris, First Editions, 2010.
  • Les premiers ordinateurs, Montréal, Hurtubise, 2007.
  • Les gladiateurs : vie et mort dans la Rome antique, Montréal, Hurtubise, 2003.
  • « Recherches sur les ateliers de potiers de la Gaule centrale », avec Joseph Aloysius Stanfield ; Grace Simpson ; Wilfred Dodds & Christian Richard, Recherches sur les ateliers de potiers de la Gaule centrale, Sites, 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle a été illustrée notamment par Charles Angélique François Huchet de La Bédoyère (1786-1815), aide de camp de Napoléon Ier à l'époque des Cent-Jours.