Guy Mamou-Mani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mamou-Mani.
Guy Mamou-Mani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Fratrie
Autres informations
Distinction

Guy Mamou-Mani, né en 1957, est coprésident du Groupe Open, Vice-Président du Conseil National du Numérique (CNNum) et membre du Haut Comité à l'Egalité Femmes/Hommes (HCEfh).

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy MAMOU-MANI co-préside avec Frédéric SEBAG Groupe Open qui compte 3700 collaborateurs, réalise 305 millions d'euros de chiffre d'affaires et fait partie des premières Entreprises de Services du Numérique françaises. 

Il a débuté sa carrière chez CSC-GO International où sa dernière fonction était Président-Directeur Général et Directeur du pôle solutions de CSC France. En 1995, il crée la filiale française de Manugistics, leader dans le domaine du Supply Chain Management et numéro un en Europe. Il y assure la direction générale et y exerce par ailleurs la fonction de Directeur Européen des Services et du Marketing jusqu'en 1998.

Guy Mamou-Mani a présidé pendant 6 ans (2010 - 2016) Syntec Numérique - Chambre professionnelle des métiers du numérique (éditeurs de logiciels, sociétés de conseil et de services informatique, et des sociétés de conseil en technologies).

Il a également été président de MiddleNext, association de valeurs moyennes cotées de 2006 à 2010. Il est diplômé d'une licence de Mathématiques et ancien professeur.

Il a été nommé membre du CNNum (Conseil National du Numérique) et du HCEfh (Haut Comité à l’Egalité Femmes Hommes) en Février 2016.

Il est à l’origine avec Tatiana Salomon du mouvement #JamaisSansElles, engagement d’hommes à ne plus participer à des tables rondes sans présence féminine.

Guy MAMOU-MANI est Chevalier de la légion d’honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :