Guy Ier Chabot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guy Ier et Chabot.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Chabot.
Guy Ier Chabot
Guy Chabot, baron de Jarnac
Guy Chabot, baron de Jarnac

Titre Baron de Jarnac
Autre titre Seigneur de Montlieu, Saint-Gelais, Saint-Aulaye, et autres lieux
Distinctions Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel
Autres fonctions Sénéchal du Périgord
Premier gentilhomme de la chambre du roi Charles IX et du duc d'Orléans
Gouverneur et lieutenant-général pour le roi en la ville de La Rochelle et pays d'Aunis
Maire perpétuel de Bordeaux
Capitaine du château du Hâ
Biographie
Dynastie Maison de Chabot
Naissance
Décès
Père Charles Ier Chabot
Mère Jeanne de Saint-Gelais
Conjoint Louise de Pisseleu
Barbe Cauchon de Maupas
Enfants Trois enfants

Blason fam fr Chabot2.svg

Guy Ier Chabot de Saint-Gelais (° 1514 - † ), deuxième baron de Jarnac, seigneur de Montlieu, Saint-Gelais, Saint-Aulaye, et autres lieux, est un gentilhomme français du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le deuxième fils de Charles Ier Chabot[1] et de Jeanne de Saint-Gelais.

Il est fait chevalier de l'Ordre de Saint-Michel, sénéchal du Périgord, guidon de la compagnie de M. l'amiral[Lequel ?], capitaine de 80 lances des ordonnances.

Il passe à la postérité grâce à sa célèbre botte, le « coup de Jarnac » qui lui permet de vaincre en duel, François de Vivonne, frère de Charles, seigneur de La Châtaigneraie, le au château de Saint-Germain en Laye. Une expression qui est restée dans le vocabulaire courant.

Il est confirmé en 1569 dans ses charges de premier gentilhomme de la chambre du roi Charles IX et du duc d'Orléans, de capitaine de 50 hommes d'armes des ordonnances, de gouverneur et lieutenant-général pour le roi en la ville de La Rochelle et pays d'Aunis[1], de maire perpétuel de Bordeaux et de capitaine du château du Hâ.

Il est lui-même tué au cours d'un duel le [réf. nécessaire].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse, le , Louise de Pisseleu[2], fille de Guillaume de Pisseleu, seigneur d'Heilly, et de Madeleine de Laval.

Il se remarie avec Barbe Cauchon de Maupas, dont il a trois enfants:

  • Léonor Chabot, troisième baron de Jarnac.
  • Charles Chabot, mort sans postérité,
  • Jeanne Chabot, mariée en 1560 à René d'Anglure, seigneur de Givry, tué à la bataille de Dreux en 1562, puis en 1564, à Claude de la Chastre, gouverneur d'Orléans et maréchal de France, mort après 1610[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jourdan : Éphémérides historiques de la Rochelle, p 552
  2. Guy de Chabot et Loyse de Pisseleu auront une fille Jehanne qui épousera en 1559 René d’Anglure, chevalier seigneur de Givry. À l’occasion de ce mariage, Anne de Pisseleu, duchesse d’Étampes et sœur de Loyse de Pisseleu, donnera à René d’Anglure - et non à sa nièce Jehanne de Chabot - « la terre et seigneurie de Challeau, assise et située au bailliage de Melun, qui se consiste en chastel et manoir seigneurial, jardins et pourpris d’icelui, tout clos à fossés,… » MC Et. XIX/115 - 18.03.1559.
  3. René d'Anglure,sgr de Givry, tué à la bataille de Dreux en I562

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le château de Jarnac, ses barons et ses comtes, P. Lacroix, Aux Librairies Historiques, Paris, 1875.
  • Jarnac à travers les âges, Robert Delamain, Librairie Stock, Paris, 1925.
  • Jourdan, Éphémérides historiques de la Rochelle, A.SIRET, , 595 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]