Guy III de Pontailler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guy III de Pontailler
Guy III De Pontailler, (Grand Armorial équestre de la Toison d'or, bibliothèque de l'Arsenal)
Guy III De Pontailler, (Grand Armorial équestre de la Toison d'or, bibliothèque de l'Arsenal)

Titre Seigneur de Talmay, de Mantoche, d'Heuilley, de Fénay, de Chevigny, de Saulon (Saulon-la-Rue, Saulon-la-Chapelle), de Villeneuve, de Barges, de Tart (Tart-l'Abbaye, Tart-le-Haut, Tart-le-Bas), et de Nogent
Autres titres Capitaine de Laperrière
Prédécesseur Guy II de Pontailler
Successeur Guillaume II de Pontailler
Allégeance Drapeau des États bourguignons États bourguignons
Grade militaire Maréchal de Bourgogne
Distinctions Chevalier de la Toison d'Or
Autres fonctions Lieutenant général d'Artois, Ambassadeur au Concile de Bâle et en Savoie, Conseiller
Biographie
Dynastie Famille de Champlitte-Pontailler
Nom de naissance Guy de Champlitte-Pontailler
Surnom Guyard
Naissance
Décès
Père Guy II de Pontailler
Mère Marguerite d'Anglure
Conjoint Claude de Bourbon-Lancy, Marguerite de Cusance
Enfants Guillaume II de Pontailler

Blason Guy II de Pontailler.svg

Guy III (ou Guyard) de Champlitte-Pontailler, né en Bourgogne en 1382 et mort en 1439, fut seigneur de Talmay, de Mantoche, d'Heuilley, de Fénay, de Chevigny, de Saulon (Saulon-la-Rue, Saulon-la-Chapelle), de Villeneuve, de Barges, de Tart (Tart-l'Abbaye, Tart-le-Haut, Tart-le-Bas), et de Nogent[1].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Guy de Pontailler est le fils de Guy II de Pontailler (1335-1396), seigneur de Pontailler, Talmay, Fenay et Chevigny, Saulon (Saulon-la-Rue, Saulon-la-Chapelle), Chailly, Champagny, Tart (Tart-l'Abbaye, Tart-le-Haut, Tart-le-Bas), et Heuilley, maréchal de Bourgogne[1], et de sa seconde épouse, Marguerite d'Anglure (1338-1402), fille d'Ogier VII, seigneur d'Anglure, Saint-Chéron et Étoges, et de Marguerite de Conflans[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Dévoué aux ducs de Bourgogne, il occupe successivement pour eux les fonctions de lieutenant général (en Artois), d'ambassadeur (au concile de Bâle et en Savoie), et de maréchal de Bourgogne. Il est également membre du Grand Conseil et du Conseil Étroit du duc[3].

En 1431, il est établi capitaine de la châtellenie de Laperrière[4].

En 1433, il est nommé chevalier de la Toison d'or[3].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Guy de Pontailler épouse lors de ses premières noces, en 1402, Claude de Bourbon-Lancy, dame de La Roche en Besort et de Saint-Léger-de-Foucherets, morte sans postérité vers 1420.
Il épouse en secondes noces Marguerite de Cusance, dame de Flagy, de laquelle naît un fils, Guillaume[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Isenburg (von) W.K., Freytag F., Tableaux généalogiques européens, vol. III, Marbourg, 1984 (1re éd. 1953), tableau 349
  2. Isenburg (von) W.K., Freytag F., Schwennicke D., Tableaux généalogiques européens. Arbres généalogiques sur l'histoire des États européens, vol. XIII, Marbourg, 1992, tableau 11
  3. a et b Chatel-medieval.fr
  4. Archives départementales de la Côte-d'Or, B 1417
  5. Généalogie des seigneurs de Talmay