Guy Fallot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Fallot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Conservatoire national supérieur de musique et de danse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Instrument

Guy Fallot est un violoncelliste français né à Nancy (France) le [1] et mort le à Lausanne (Suisse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy Fallot entre au conservatoire de Lausanne à l'âge de 9 ans, et y obtient le prix de virtuosité à 14. Un an plus tard, avec sa sœur Monique, il obtient le premier prix au concours de sonate de Genève. Au Conservatoire de Paris, il obtient le 1er prix dans la classe de Paul Bazelaire[2] en 1946.

Établi à Lausanne au « château Fallot », grande demeure construite au début du XXe siècle par son grand-père Alfred Fallot dans la partie méridionale du grand domaine de Rovéréaz[3], il enseigne essentiellement aux conservatoires de Genève et de Lausanne, où il forme de nombreux élèves. Il poursuit une carrière internationale, interrompue quelque temps à cause d'un problème de main[4], et joue à travers le monde, notamment avec la pianiste Rita Possa, également son accompagnatrice pour ses cours au conservatoire[5].

Il meurt à Lausanne le [6],[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antonin Scherrer, Guy Fallot. Souvenirs en rhapsodie d'un grand violoncelliste, Favre éditeur, Lausanne 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guy Fallot, courte biographie » (consulté le 17 août 2018)
  2. « Guy Fallot, fervent violoncelliste », Resmusica, 16 avril 2010
  3. Notre histoire [1].
  4. « La mort de Guy Fallot : "Le Napoléon du violoncelle" », Culturebox, 28 juillet 2018
  5. Guy Fallot, Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne / Musiciens vaudois
  6. Annonce mortuaire, 24 Heures, 28-29 juillet 2018, p. 13
  7. « En hommage à... Guy FALLOT », sur hommages.ch, 28 juillet 2018

Liens externes[modifier | modifier le code]