Guy Chantepleure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guy Chantepleure
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Nationalité
Activité

Guy Chantepleure, née le 1er février 1870 à Paris et morte le 26 juin 1951 à Mayenne, ville où elle et son mari s’étaient retirés durant l’Occupation et où ils résidaient 2 boulevard Anatole-France, est une écrivaine française. Guy Chantepleure est le pseudonyme de Mme Edgar Dussap, née Jeanne-Caroline Violet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure d'œuvres très romanesques.

Guy Chantepleure était de confession protestante[1].

Edgar-Étienne Dussap (né le 16 juin 1875 à Constantinople, décédé d’une syncope au volant de sa voiture, le 16 août 1950, au cours d'un voyage en Bretagne[2]) fut consul de France à Athènes. Son épouse se trouvait avec lui dans la ville de Janina, alors turque, lorsqu'elle fut assiégée par les Grecs en 1912-1913. Leur rôle, dans des circonstances difficiles, fut tout d'intelligence et d'énergie. Il fut ensuite en poste à Sydney, d'où le voyage décrit dans Escales océaniennes en Nouvelle-Calédonie sur le La Pérouse.

Une rue de Janina porte le nom de Guy Chantepleure.[réf. nécessaire]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Ma conscience en robe rose, Lemerre, 1895, in-18, 248 pp.. Calmann-Lévy, 1901 et 1912
  • Fiancée d'Avril, Calmann-Lévy, 1898, 1902, 1912, 1950 ;
  • Le Château de la vieillesse, Tours : A. Mame et fils, (1900), in-18, 372 p., fig., planche. Les illustrations de cette édition et des suivantes sont de Lucien Métivet ;
  • Collection des romans honnêtes, 1909, 1911, 1915, 1922 ;
  • Les ruines en fleurs, Calmann-Lévy, 1901, 1926, 264 p ;
  • Mon ami l'oiseau bleu, Tours : A. Mame et fils, 1901, in-4 ̊ , 173 p., fig. Recueil de contes ;
  • Âmes féminines, Paris, Calmann Lévy, 1902, 1905, 403 p. ;
  • Sphinx blanc, Paris, Calmann-Lévy, 1903, 1904, 1922, 342 p. ;
  • L'Aventure d'Huguette, Paris : Calmann-Lévy, 1904, in-18, 363 p. ;
  • Le Théâtre de la primevère (6 pièces pour enfants). Illustrations de Lucien Métivet. Tours : A. Mame et fils, (1904), in-4 ̊ , 143 p., fig., Florizel et Percinette. La Migraine de l'impératrice. Lydie. Les Trois fées. Diplomate ou voleur. Mariage de raison, 1924 ;
  • Le baiser au clair de lune, Paris : Calmann-Lévy, 1908, in-16, 341 p., publié également en supplément à la Nouvelle mode, 1948 ;
  • La folle histoire de Fridoline, Paris : Calmann-Lévy, 1908, in-16, II-360 p., 1948 ;
  • Malencontre. Paris : Calmann-Lévy, 1910, in-18, 420 p., 1935 ;
  • La Passagère. Paris : P. Lafitte, 1911, in-16, 432 p., 1939, 1945. Ont été tirés de ce roman les films Malencontre de Germaine Dulac en 1920 et La Passagère de Jacques Daroy en 1949 ;
  • Le Hasard et l'amour. Paris : Calmann-Lévy, 1911, in-18, 323 p. ;
  • La Ville assiégée, Janina, octobre 1912-mars 1913. Paris : Calmann-Lévy, 1913, in-18, 295 p. ;
  • Mariage de raison, comédie en 1 acte, en prose... 8 p. ; in-8°, extrait de Lisez-moi bleu, 1er septembre 1918 ;
  • L'Inconnue bien-aimée... Paris : Calmann-Lévy, 1925, in-16, 384 p. ;
  • Le Magicien. Paris : Calmann-Lévy, 1927, in-16, 288 p., 1948 ;
  • Le Cœur désire... Paris : Calmann-Lévy, 1931, in-16, 243 p. Collection nouvelle ;
  • Comédie nuptiale... Paris : Calman-Lévy, 1932, in-16, 223 p., couv. ill. en coul. Lisez ;
  • Escales océaniennes. Nouvelle-Calédonie, Nouvelles-Hébrides. Paris : Calmann-Lévy, 1935, in-16, II-216 p., carte ;
  • Eux et nous sur un bateau. Paris : Calmann-Lévy, 1936, in-16, 240 p. ;
  • Mes souvenirs de Bali. Paris : Calmann-Lévy, 1938, in-16, 206 p., pl., carte, couv. ill.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compte-rendu de ses obsèques dans "Ouest-France", 30 juin-1er juillet 1951, p. 7, et "Courrier de la Mayenne", 8 juillet 1951, p. 3.
  2. Forcé de s’arrêter à Lanvallay (Côtes-d’Armor), sur la route de Dinan à Dol, il mourut avant d’arriver à l’hôpital de Dinan, où on le transportait (Les Nouvelles de Bretagne et du Maine, 18 août et 19-20 août 1950.).

Liens externes[modifier | modifier le code]