Guy Cabanel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Guy-Pierre Cabanel, homme politique français.
Guy Cabanel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Guy Cabanel, né à Béziers le [1], est un poète français surréaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guy Cabanel vit dans les Pyrénées et à Toulouse. Il fut un ami très proche de Robert Lagarde qui l'a largement illustré. Avec son ouvrage À l'Animal noir, il fut accueilli par le groupe surréaliste le 10 août 1958 par la voix même d'André Breton en ces termes : « ... Ce langage, le vôtre, est celui pour lequel je garde à jamais le cœur de mon oreille. C'est celui dont j'ai attendu qu'il ouvre de nouvelles communications, vraiment sans prix et comme par voie d'étincelles, entre les êtres[2] ». À la réception de Maliduse paru en 1961, Breton écrira « La poésie surréaliste, c'est vous Joyce Mansour, Jean-Pierre Duprey et Guy Cabanel[3] ».

Dans le premier numéro de la dernière revue surréaliste, L'Archibras, Jean Schuster écrivait en 1967 : « Guy Cabanel détient à mes yeux les clés du langage absolument moderne. Je ne doute pas qu'il ait trouvé quelques-uns des secrets qui introduisent à l'alchimie du verbe[4]. »

Il a été publié dans de nombreuses revues dont Le Surréalisme même no 5, L'Archibras no 2 & 3, La Brèche no 2, Bief, Medium no 2, Edda no 4, La Tortue-Lièvre, Infosurr. Ses recueils ont été illustrés par, entre-autres, Jean Benoît, Jorge Camacho, Adrien Dax, Robert Lagarde, Jacques Lacomblez, Mimi Parent, Jean-Claude Silbermann, Jean Terrosian, Toyen et Lucques Trigaut.

Recueils[modifier | modifier le code]

  • À l'Animal noir, illustré par Robert Lagarde, édité à compte d'auteur en 1958, réédité par L'Éther Vague, 1992
  • Maliduse, illustrations de Robert Lagarde, Mimi Parent et Adrien Dax, chez l'auteur, 1961 ; réédité par Les loups sont fâchés, illustrations de Robert Lagarde, Paris, 2009 (ISBN 978-2-9534123-0-7)
  • Guy Cabanel exalte ses animaux noirs. S.l., l’Auteur, 1967. Tirage unique à 75 exemplaires et quelques hors commerce
  • Odeurs d'amour, Losfeld, 1969
  • Les Fêtes sévères, illustrations de Robert Lagarde, Fata Morgana, 1970, réédité par Éditions Les Hauts-Fonds, Brest, 2009 (ISBN 978-2-9532332-2-3)
  • Les Boucles du temps, Privat, 1974
  • Illusions d'illusion, dessins de Robert Lagarde, Fata Morgana, 1983
  • Au fil du temps, dessins de Gérard Lalau, Ubacs, 1992
  • Silhouettes de hasard, dessins de Gilles Dunant, Myrddin, 1995
  • Croisant le verbe, illustré par Jorge Camacho, Éther Vague, 1995
  • Instants de l'immobile errance, photos de Michel Peschot, Fata Morgana, 1996
  • Quinquets, dessins de Jean Terrossian, L'Écart Absolu, Paris 1997
  • L'essence poétique, dessins de Mimi Parent, L'Écart Absolu, Paris, 2000
  • Douze constellations pour André Breton : dessins de Jacques Lacomblez où gravitent Les étoiles renversées de Guy Cabanel, Quadri, Bruxelles, 2006
  • Le Verbe flottant, illustré par Jacques Zimmermann, Quadri, Bruxelles, 2007 (collection « L'échelle de verre »)
  • Soleil d'ombre, sur des photographies de Jorge Camacho, Quadri, Bruxelles 2009
  • Dans la roue du paon, dessins de Jacques Lacomblez, présentation de Patrice Beray, Éditions Les Hauts-Fonds, Brest, 2009 (ISBN 978-2-9532332-3-0)
  • Hommage à l'Amiral Leblanc, présenté par Alain Joubert, Paris, Ab irato, 2009 (ISBN 2-911917-56-1)

A participé à l'enquête de Héribert Becker in : Je ne mange pas de ce pain-là de Benjamim Péret, Syllepse, Paris, 2010

  • L'Ivresse des tombes, ill. photos de Barthélémy Schwartz, Ab Irato, Paris, 2011 (ISBN 2-911917-57-X)
  • Chants d'autres mémoires, d'après des dessins de Lucques Trigaut, ill. en coul, Éditions des Deux Corps, Rennes, 2012 (ISBN 978-2-919534-11-1)
  • Le Revenant, d'après des encres inédites de Michèle Grosjean, Éditions Quadri, Bruxelles, 2012
  • Les Cités Légendaires, ill. de Jacques Desbiens, Ed. Sonámbula, Montréal (Québec), 2012 (ISBN 978-2-9811480-7-0)
  • Cent Haïkus, les dédicaces de Maliduse, Collection de l'Umbo, Toulouse, 2012
  • Les Esquilles "Mais lesquelles ?", d'après des dessins de Georges-Henri Morin, Collection de l'Umbo, Toulouse, 2013
  • Les chemins qui zigzaguent, Ed. Sonámbula, Montréal (Québec), 2013 (ISBN 978-2-9811480-9-4)
  • Journal intime, ill. de Jean Terrossian, Ab irato, Paris, 2015
  • Les rendez-vous métaphysiques, ill. photos de Olivier Tomasini, Ed. Litan, Grenoble, 2016  (ISBN 978-2-9549684-5-2)
  • D'ombres roulées, ill. photos de Malika Mohadem, Ed. Litan, Grenoble, 2016
  • Au féminin, ill, Ed. Sónambula, Montréal, 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Durozoi, Histoire du mouvement surréaliste, Hazan, 2004 (ISBN 2-85025-920-9)
  • Dictionnaire général du Surréalisme et de ses environs, sous la dir. d'Adam Biro et de René Passeron, PUF, 1982 (ISBN 2-13-037280-5)
  • Alain Valéry Aelberts, Jean Jacques Auquier, Poètes singuliers, du surréalisme et autres lieux, 10/18, 1971
  • L'archibras, no 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cabanel, Guy (1926-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 27 septembre 2016)
  2. Lettre d'André Breton à Guy Cabanel du 10 août 1958. Cité par Patrice Beray, Pour Chorus seul - À Jean-Pierre Duprey et Claude Tarnaud (essai poétique), Brest, Les Hauts-Fonds, 2013, p. 8.
  3. Lettre d'André Breton à Joyce Mansour du 28 août 1961
  4. Jean Schuster, « À l'ordre de la nuit Au désordre du jour », in L'Archibras n°1, avril 1967, p. 8

Liens externes[modifier | modifier le code]