Guy Bertrand (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guy Bertrand et Bertrand.

Guy Bertrand est un musicien et ethnomusicologue. Il a reçu une formation classique au conservatoire à rayonnement régional de Toulouse (flûte).

Il est directeur musical du Conservatoire Occitan et des Ballets occitans de Toulouse au cours des années 1980. Il devient ensuite enseignant d'ethnomusicologie à l'Université du Mirail de Toulouse avant d'ouvrir le département de musiques traditionnelles au conservatoire de Perpignan. Il participe à la musique du film Le Retour de Martin Guerre avec Michel Portal, enregistre avec ses flûtes traditionnelles Urga de Nikita Mikhalkov et 1,2,3 soleil avec Khaled. Il effectue de nombreuses tournées internationales avec l'ensemble Lo Jai composé avec Eric Montbel, Pierre Imbert et Christian Oller. Thierry Boisvert, Didier Boyat, Jean Christophe Maillard ont aussi fait partie de ces épopées musicales . Une tournée américaine mémorable avec Eric Montbel, Carlo Rizzo et Philippe Eidel et surtout une collaboration très étroite sur des musiques de film avec Philippe Eidel. C'est avec Philippe Eidel qu'il enregistre chez Epic Sony Music le CD Tekameli Ida y vuelta. Il collabore avec Ernesto Burgos Osorio, directeur de la Banda de Santiago pour une série de concerts et de travaux en direction des harmonies et ensembles de cuivres sur un répertoire de musique cubaine. Il enregistre à Cuba le CD La Luna avec Antoine "Tato" Garcia et la Familia Valera Miranda et par la suite avec le septeto Morena Son. Directeur de la Scène des Musiques du Monde au Château de la Mounède à Toulouse de 2005 à 2010 il crée les festivals Cantem Encara et le festival manouche Niglo. En 2011 il rejoins le Conservatoire de Lyon et enseigne l'ethnomusicologie à l'Université Lumière Lyon2 jusqu'en 2018. A Lyon avec le Conservatoire et la Biennale de la Danse il crée en 2011 La BatUcada des mille en collaboration avec André Luiz de Souza, Célio Mattos et Edmundo Carneiro. Plus de mille musiciens amateurs et professionnels vont se retrouver sur la place des Terreaux de Lyon. En 2014 Samba/Tarentella avec un orchestre géant de 650 saxophones et 320 percussions vont retentir sur la Place Bellecour avec SambaSax pour la célébration de Adolphe Sax le créateur du saxophone un grand concert repris pour l'ouverture du festival Jazz à Vienne. En 2017 c'est Spicy Lyon à l'occasion de la Fête de la musique avec plusieurs concerts originaux dans la ville conclue par une improvisation musicale géante sur des thèmes traditionnels place des Terreaux. Cordes Sons d'Hiver, Cuivres Sons d'Hiver et un événement sur le Roseau et la Musique intitulé "Les Chants du Roseau... Le photographe toulousain Gilles Bouquillon collaborateur et ami a réalisé un grand nombre de reportages sur tous ces sujets que l'on peut retrouver sur le site https://www.guybertrand-worldharmonies.com Guy Bertrand se consacre aujourd'hui à des travaux de recherche et de publications sur le domaine tsigane et gitan. En octobre 2018 il publie aux Editions de la Flandonnière un ouvrage "Les Musiciens Gitans de la Rumba" consacré aux pratiques musicales gitanes, donne des conférences concert, propose des expositions sur ce thème et produit un grand concert sur les "Rumbas du Monde"