Gustave Walckiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gustave Walckiers
Gustave Walckiers.jpg
Naissance
Décès
(à 59 ans)
20, avenue de l'Astronomie, Saint-Josse-ten-Noode, Bruxelles, Belgique
Nationalité
Activité
signature de Gustave Walckiers
signature

Gustave Walckiers[1], né à Bruxelles le et mort à Saint-Josse-ten-Noode, 20, avenue de l'Astronomie, le , enterré au cimetière de Laeken[2], est un artiste-peintre belge.

Après avoir réussi les épreuves de candidat notaire auprès de l'Université libre de Bruxelles avec distinction[3] en 1855, et avoir suivi des cours à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles et des leçons auprès de Jules Breton[4] s'est vers la voie picturale qu'il se tourna et il ouvrit son atelier de peinture en sa ville natale.

Il s'est principalement fait connaître par ses paysages et des vues de villes européennes et particulièrement de nombreux sites pittoresques bruxellois désormais démolis.

Il est l'oncle de l'architecte Julien Walckiers.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gustave Walckiers demeurant alors boulevard de l'Observatoire, avait épousé à Bruxelles le Valérie Rose Alexandrine Herlant, née à Bruxelles le , morte en Suisse à Interlaken le . Ils n'eurent pas d'enfants[5].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1874 : Salon à Londres.
  • 1880 : Salon de l'art belge à Bruxelles.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Grand-Place de Bruxelles (Musée de Gand).
  • 1892 : La place Sainte-Catherine de Bruxelles en 1890 (Musée communal d'Anderlecht).
  • rue de la Régence à Bruxelles (Musée d'Anvers).
  • Vue de Louvain (Musée de Tournai).
  • La Grand-Place à Bruxelles (Musée de Courtrai).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Bruxelles, 1936, tome II, p. 1155.
  • Paul Legrain, Le dictionnaire des Belges, Bruxelles, 1981, p. 556.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De ses prénoms complets : "Gustave Guillaume Walckiers".
  2. Baudouin Walckiers, Essai de généalogie de la famille Walckiers, Bruxelles : Genealogicum Belgicum, 1967, p. 55.
  3. Léon Vanderkindere, L'Université de Bruxelles, 1834-1884, Bruxelles, 1884, annexe p. CLX.
  4. Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Bruxelles, 1936, tome II, p. 1155.
  5. Baudouin Walckiers, op. cit., p. 55.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel Gustave Walckiers

Article connexe[modifier | modifier le code]