Gustave Fougères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gustave Fougères
Archéologue
Naissance
Baume-les-Dames
Décès (à 64 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France

Gustave Fougères, né à Baume-les-Dames (Doubs) le 24 avril 1863 et mort le 7 décembre 1927 à Paris, est un archéologue français, spécialiste de la Grèce classique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure, il rejoint l'École française d'Athènes en 1885.

Il explore la Thessalie et l'Asie Mineure et fouille le gymnase de Délos (1886) et l'ancienne ville de Mantinée avec son rempart elliptique (1887-1888).

Il enseigne à Lille et à Paris, voyage à travers la Grèce à maintes reprises et publie son Guide de la Grèce.

En 1913, devenu directeur de l'École française d'Athènes, il poursuit les fouilles déjà commencées à Délos, Thasos et Philippes et ouvre de nouveaux chantiers en Macédoine et en Asie Mineure (Claros, Aphrodisias). Les recherches archéologiques en Grèce sont interrompues par la Première Guerre mondiale.

Il enseigne l'archéologie à la Sorbonne à partir de 1919. Ses cours attiraient beaucoup d'étudiants étrangers[1],[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mantinée et l'Arcadie Orientale, 1898
  • Sélinonte, 1910
  • Guide de la Grèce, Guides Joanne, 2e édition, 1911

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]