Gustave Caillois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gustave Caillois
Description de cette image, également commentée ci-après

Gustave Caillois, 1912

Surnom Siolliac
Date de naissance 1875
Date de décès 13 février 1958

Gustave Caillois (né en 1875, mort le 13 février 1958) est un pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il participe à des courses cyclistes à partir de 18 ans sous le nom de Siolliac (son patronyme inversé). Il fait équipe en tandem avec Renaux. En 1895, il se classe 3e au championnat de France de demi-fond.

En mai 1899, il participe à la course Paris-Bordeaux en moto.

Il s'intéresse ensuite à l'automobile et travaille comme ingénieur chez Peugeot, Serpollet et Brasier. En mai 1904 (6e) et juin 1905 (2e), il participe à l'éliminatoire française de la coupe automobile Gordon Bennett sur Richard-Brasier. Il se classe 4e à la coupe automobile Gordon Bennett elle-même en 1905, participe à la Coupe Vanderbilt en 1906 (sur E.R.Thomas), et il dispute encore le Grand Prix de l'ACF à quatre reprises avant guerre, en 1907 sur Darracq (6e), 1908 sur Renault (15e), 1912 sur Sunbeam (16e), et 1913 (abandon sur Sunbeam).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Gustave Caillois au Paris-Madrid 1903 (sur Serpollet).