Gustav Arnold Hedlund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gustav Arnold Hedlund

Description de cette image, également commentée ci-après

Gustav Arnold Hedlund en 1969

Naissance
Somerville, Massachusetts (États-Unis d'Amérique)
Décès 1993
Nationalité américain
Champs Mathématiques
Institutions Bryn Mawr College, université Yale, Institute for Advanced Study, université Wesleyenne
Diplôme Université Columbia
Directeur de thèse Marston Morse
Étudiants en thèse Coven, Gottschalk
Renommé pour dynamique symbolique, dynamique topologique (en)

Gustav Arnold Hedlund, né le à Somerville (Massachusetts) et mort en 1993, est un mathématicien américain. Il était un des fondateurs de la dynamique symbolique et de la dynamique topologique (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Gustav A. Hedlund est né en 1904 à Somerville, dans l'État du Massachusetts, aux États-Unis. Il a effectué ses études undergraduate à l'université Harvard. Il a obtenu son master à l'université Columbia, et est retourné à Harvard pour préparer une thèse de doctorat. Il a été étudiant de Marston Morse, et a obtenu une thèse de Ph.D. en 1930 sous sa direction[1],[2],[3].

Pendant ses études à l'université Columbia, il a enseigné au Hunter College (en), et après avoir soutenu sa thèse, il a obtenu un poste au Bryn Mawr College, où il est resté pendant neuf ans. De 1939 à 1948, il a enseigné à l'université de Virginie ; ensuite, il a rejoint l'université Yale. A Yale, il occupa la chaire Philip Schuyler Beebe de mathématiques, et a dirigé le département de mathématiques pendant dix ans. Il était aussi membre de l'Institute for Advanced Study de Princeton (New Jersey), où il séjourna en 1933-34, 1938-39 et 1953-54. Il a pris sa retraite de Yale en 1972, et a ensuite occupé un poste de professeur invité à l'université Wesleyenne[1],[2].

Hedlund a été un directeur de thèse prolifique, surtout à travers Walter Gottschalk and W. Roy Utz Jr., deux de ses étudiants à l'université de Virginie[3].

Recherche[modifier | modifier le code]

Hedlund a contribué de façon importante à l'émergence de la dynamique symbolique, dont l'origine comme discipline mathématique remonte aux deux articles avec Marston Morse de 1938 et 1940[4]. Hedlund est aussi fondateur de la dynamique topologique (en), exposée dans le livre Topological Dynamics de Gottschalk et Hedlund (1955).

Le théorème de Curtis-Hedlund-Lyndon (en) est une caractérisation des automate cellulaire en termes de leur dynamique symbolique. La découverte de ce théorème est coattribuée à Morton L. Curtis (en) et Roger Lyndon par Hedlund lui-même dans son article Hedlund (1969).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Citation read to the Faculty of Graduate School of Yale University on the occasion of Professor Hedlund's retirement », dans Anatole Beck (éditeur), Recent Advances in Topological Dynamics : Proceedings of the Conference on Topological Dynamics held at Yale University on August 23, 1972, in honor of Professor Gustav Arnold Hedlund on the occasion of his retirement, vol. 318, Springer-Verlag,‎ 1973 (DOI 10.1007/BFb0061716, lire en ligne), viii+285
  2. a et b Archives diverses de Gustav A. Hedlund, 1941-1945, 2008, Dolph Briscoe Center for American History, The University of Texas at Austin.
  3. a et b Voir (en) Gustav Arnold Hedlund sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  4. Morse et Hedlund (1938) et Morse et Hedlund (1940)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Gustav A. Hedlund » (voir la liste des auteurs)

Publications principales[modifier | modifier le code]

  • Marston Morse et Gustav A. Hedlund (1938), « Symbolic dynamics », Amer. J. Math, vol. 60, no 4,‎ 1938, p. 815-866
  • Marston Morse et Gustav A. Hedlund (1940), « Symbolic dynamics II. Sturmian trajectories », Amer. J. Math, vol. 62,‎ 1940, p. 1-42
  • Gustav A. Hedlund (1969), « Endomorphisms and Automorphisms of the Shift Dynamical Systems », Mathematical Systems Theory, vol. 3, no 4,‎ 1969, p. 320–375 (DOI 10.1007/BF01691062)
  • Walter H. Gottschalk et Gustav A. Hedlund (1955), Topological dynamics, Providence, R. I., American Mathematical Society, coll. « American Mathematical Society Colloquium Publications » (no 36),‎ 1955, vii+151 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]