Gunter d'Alquen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gunter d’Alquen
Bundesarchiv Bild 101III-Theil-008-01, Gunter d'Alquen.jpg
Gunter d'Alquen en 1941.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Activité
Autres informations
Parti politique
Membre de
Grade militaire
Conflit

Gunther d'Alquen, né le à Essen et mort le à Rheydt, est un membre du parti nazi, rédacteur en chef de l'hebdomadaire de la SS Das Schwarze Korps et chef du SS-Standarte Kurt Eggers (en), organisme chargé de la communication de la SS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est un homme d'affaires protestant et officier de réserve, ancien combattant de la Première Guerre mondiale. Il rejoint la jeunesse hitlérienne en 1925 et rejoint la NSDAP en 1926[1].

Il rejoint la SS le 10 avril 1931. Il étudie le journalisme à l'Université. En 1932, il rejoint le staff de Heinrich Himmler[2].

Il devient rédacteur en chef de l'hebdomadaire Das Schwarze Korps ("Le Corps Noir»), le journal officiel de la Schutzstaffel (SS), et commandant de la SS-Standarte Kurt Eggers, en l'honneur de Kurt Eggers (de), correspondant SS de guerre et rédacteur en chef du Magazine Das Schwarze Korps, tué en 1943[3].

En 1955, il est jugé et reçoit une amende de 60 000 Deutsche Mark.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Fellerer, K.G; Kämper, D.; Bremer, H., eds. (1972). "d'Alquen, Johannes Peter Cornelius". Rheinische Musiker. Beiträge zur rheinischen Musikgeschichte. A. Volk (Nr. 97): 8. LCCN 63028740.
  2. http://www.universe-galaxies-stars.com/Gunter_dAlquen.html
  3. http://nazi.wikia.com/wiki/Gunter_d%27Alquen