Gunnbjørn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gunnbjørn
Vue aérienne du sommet.
Vue aérienne du sommet.
Géographie
Altitude 3 694 m
Massif Chaîne de Watkins
Coordonnées 68° 55′ 10″ N 29° 53′ 55″ O / 68.9195, -29.898533 ()68° 55′ 10″ Nord 29° 53′ 55″ Ouest / 68.9195, -29.898533 ()  
Administration
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Province autonome Drapeau du Groenland Groenland
Municipalité Sermersooq
Ascension
Première 16 août 1935, par Augustine Cortauld, Jack Longland, Ebbe Munck, H.G. Wager et Laurence Wager

Géolocalisation sur la carte : Groenland

(Voir situation sur carte : Groenland)
Gunnbjørn

Gunnbjørn (en danois : Gunnbjørns Fjeld) est la montagne la plus élevée du Groenland, située sur la côte Est de l'île. C'est un nunatak, un pic rocheux perçant la calotte glaciaire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette montagne vient de celui de Gunnbjörn Ulfsson, le premier Viking qui aurait aperçu le Groenland.

Dans les sagas des Islandais, la montagne est appelée Hvitserk, signifiant « chemise blanche » en vieux norrois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Gunnbjørn est situé au Groenland, une île appartenant au Danemark, dans la municipalité de Sermersooq, à une soixantaine de kilomètres de la côte est bordée par le détroit du Danemark. Le sommet s'élève à 3 694 mètres d'altitude dans la chaîne de Watkins, ce qui en fait le point culminant du massif, de l'île, du pays et le plus haut sommet au nord du cercle Arctique. Il est entouré par l'inlandsis du Groenland.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son ascension a été effectuée pour la première fois le 16 août 1935 par Augustine Cortauld, Jack Longland, Ebbe Munck, H.G. Wager et Laurence Wager. En raison du caractère extrêmement peu accessible de la région, les ascensions sont rares : la deuxième n'a eu lieu qu'en 1971 et la troisième en 1987.

Ascension[modifier | modifier le code]

On peut se rendre dans cette région soit avec des chiens de traineau, soit avec des skis, soit en avion ou en hélicoptère. L'ascension du sommet intervient soit par l'arête sud, comme l'ont fait les premiers alpinistes en 1935, soit par l'arête du nord-est. Le plus souvent, l'essentiel de l'ascension a lieu sous la forme d'une randonnée à ski.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]