Gungnir (bateau viking)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gungnir.
Gungnir
Image illustrative de l'article Gungnir (bateau viking)
Le Gungnir sous-voile
Type bateau viking
Classe Karfi
Gréement voile carrée
Histoire
Chantier naval Drapeau de la Suède Suède
Fabrication pin du nord
Lancement 2001
Équipage
Équipage 12 rameurs
Caractéristiques techniques
Longueur 18,10 m
Maître-bau 3,95 m
Tirant d'eau 0,85 m
Déplacement 10 tonnes
Lest 3 tonnes
Hauteur de mât 10 m
Voilure 60 m² (1 voile)
Propulsion voile et avirons
moteur Volvo inbord (14 cv)
Caractéristiques commerciales
Capacité 24 personnes
Carrière
Armateur Dan Derieux (Thorgis)
Pavillon Pavillon national français France
Port d'attache Puisalet - Saint-Pierre-lès-Nemours

Le Gungnir est le nom donné à une réplique suédoise du bateau viking nommé Bateau de Gokstad, épave norvégienne trouvée dans une ferme de Gokstad du Comté de Vestfold dans la baie de Sandefjord près d'Oslo en 1880. Celle-ci se trouvait dans un tumulus funéraire datant de 900 ans après J.C.. Cet artéfact est exposé au Musée des navires vikings d'Oslo à Bygdøy.
Le Gungnir est un bateau viking de type karfi appartenant désormais à son capitaine Dan Derieux dit Thorgis [1].
Son port d'attache est à Saint-Pierre-lès-Nemours au futur Espace Culturel Viking [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Suite de la tempête qui a balayé toute l’Europe en décembre 1999 le gouvernement suédois a donné les arbres abattus à tous les artisans. Une petite association s’est constituée autour d’un menuisier à Hörvik dans le comté de Blekinge dans le but de fabriquer une réplique de navire Viking. Ils ont pu avoir les plans du bateau de Gokstad au musée des navires vikings d'Oslo.
Ne pouvant réaliser une copie à l'identique, car la réglementation suédoise taxe les bateaux de plus de 4 m de large, ils construisirent le navire en respectant les proportions du bateau de Gokstad et réalisèrent ce voilier à bordages à clin en pin du nord de 18,10 m de long sur 3,95 m de large. La construction a duré moins de deux ans et il a été lancé en 2001.

Le Gungnir a été ramené en France en août 2005 par l'association Vikingar Strandhögg dirigé par son capitaine Dan Derieux, de la mer Baltique par la mer de nord et la Seine.
Le nom du navire viking vient de Gungnir, du nom de la célèbre lance du dieu Odin.

Caractéristiques du bateau[modifier | modifier le code]

Le Gungnir est un bateau viking de type karfi. Il est totalement ponté, avec une cale à compartiments de 0,60 m de haut sur toute la longueur qui sert de rangement pour l'accastillage et les vivres. Ce plancher facilitait aussi la mobilité des guerriers pour les combats et abordages. Il est moins long qu'un navire viking de guerre et plus large comme le navire marchand de type knarr. C'est à l'origine un bateau conçu pour recevoir un équipage de 16 rameurs, mais il ne possède que 12 rames. Les bancs de nage sont amovibles et permettent une meilleure utilisation du pont. Il n'y a pas de rouf en dur ; c'est une bâche de 6 m² ou la voile posée sur des Taus qui sert d'abri.
Le poids du navire avec tout l’accastillage et l'armement, est d'environ 10 tonnes, complètement désarmé pour le transport et sans mâture il est de 7 tonnes. Le lest est constitué par tout le matériel de bivouac : tente, chaudron,armes, marchandises diverses de démonstrations, costumes divers, métiers à tisser, eau potable, décorations en bois et autres.... les cales sont pleines et ainsi que les bancs-coffres des matelots.
Le bateau possède une figure de proue et de poupe amovible, et son étrave est ouvragée.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Gungnir au chateau de Nemours

L'équipage du Gungnir est également un groupe d’études et de recherches sur l'Ére viking. Outre d'avoir réalisé de la navigation expérimentale comme lors de son transfert en France, l'association Vikingar Strandhögg réalise des reconstitutions historiques, des articles et ouvrages très documentés et pédagogiques, notamment une série de bande dessinée appelée Vikingar [3] sur les aventures d’un équipage viking sur fond historique et mythologique.
Le Gungnir a aussi servi de base de décor au dernier film d'animation Astérix et les Vikings (2006)

Le bateau a été mis en cale sèche pour subir un entretien et sera de nouveau visible à l'Espace Culturel Viking de Saint-Pierre-lès-Nemours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vikingar - tome 1 Le Danegeld - (Cindy & Laura Derieux - Edition Gungnir) (ISBN 978-2-9549046-0-3)
  • Vikingar - tome 2 Le rocher aux sorciers (ISBN 978-2-9549046-2-7)
  • Vikingar - Tome 3 Les prisonniers de Nidaros
  • Vikingar - Tome 4 Hjalmarr

Articles connexes [modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :