Gulnazar Keldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gulnazar Keldi
Gulnazar Keldi 03.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Dardar (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
DouchanbéVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Université nationale tadjike (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Union des écrivains soviétiques
Union des écrivains du Tadjikistan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix ​​d'État du Tadjikistan nommé en l'honneur d'Abuabdullo Rudaki (d) ()
Poète populaire du Tadjikistan (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gulnazar Keldi (en russe: Гульназар Кельдиевич Келдиев; en persan: گلنازار کلدیویچ کلدیف; en tadjik: Гулназар Келдиевич Келдиев), né le à Dardar et mort le à Douchanbé, est un poète, écrivain et journaliste tadjik. Il est notamment l'auteur des paroles du l'hymne national du Tadjikistan, Surudi milli[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Université nationale tadjike en 1966, il travaille comme journaliste indépendant avant de devenir rédacteur en chef du journal Komsomoli Tojikiston. À partir de 1991, il est l'éditeur de l'hebdomadaire littéraire et artistique Adabiyot va san'at[2].

Il meurt des suites du covid-19[1].

Références[modifier | modifier le code]