Gulfstream G650

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gulfstream VI
G650/G650ER
G500/G600
Image illustrative de l'article Gulfstream G650

Constructeur Drapeau : États-Unis Gulfstream Aerospace
Équipage 2
Premier vol 25 novembre 2009
Dimensions
Longueur 30.41 m
Envergure 30.36 m
Hauteur 7,72 m
Aire alaire 119.2 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 24.5 t
Max. au décollage 45.2 t
Max. à l’atterrissage 37.876 t
Passagers 8 + 4 membres d'équipage
Motorisation
Moteurs 2 × turboréacteurs Rolls-Royce Deutschland BR725
Poussée unitaire 71.6 kN
Poussée totale 143.6 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 956 km/h (Mach 0.90)
Vitesse maximale 982 km/h (Mach 0.925)
Autonomie 12960 ; G650ER 13900 km
Plafond 15500 m

Le Gulfstream G650 est un jet d'affaire bimoteur du constructeur Gulfstream Aerospace. Gulfstream commença le programme en 2005 et le révéla au public en 2008. Le G650 est le plus grand, et le plus rapide de la gamme Gulfstream Aerospace. Il existe également, depuis Janvier 2015, une version à l'autonomie rallongée, dénommée G650ER (Extented Range). Le G650 est certifié sous le nom de G-VI[1].

Design et développement[modifier | modifier le code]

Le Gulfstream G650 a été lancé en interne en mai 2005 et dévoilé le 13 mars 2008.

Le G650 a une vitesse de croisière de Mach 0,85 à 0,90, avec une vitesse maximale de Mach 0,925 et une autonomie allant jusqu'à 7 000 NM (13 000 km). Il est équipé d'une cuisine complète, d'un bar et peut être équipé d'une variété de fonctions de divertissement y compris les téléphones par satellite et Internet sans fil. Le nouveau biréacteur utilise les nouveaux moteurs Rolls-Royce BR725 produisant une poussée maximale de 75,6 kN. Gulfstream déclare qu'avec un poids de moins de 45 360 kg (100 000 livres), il est en mesure d'atterrir sur les petits aéroports permettant d'éviter les aéroports plus fréquentés.

Pour assurer une meilleure utilisation du volume intérieur, les designers de Gulfstream ont rejeté le fuselage de section circulaire en faveur d'un ovale qui utilise une partie inférieure plus plate. La cabine est de 2,60 mètres de large et 1,96 mètres de hauteur. Le fuselage est de construction métallique et la construction composite est utilisée pour l'empennage, les winglets, la cloison pressurisée arrière, les capots moteurs, la structure plancher de la cabine et de nombreux carénages. Les seize fenêtres de cabine sont de forme ovale de 71 cm de largeur.

L'aile utilise un angle de flèche de 36 degrés alors que la génération précédente était de 27 degrés sur le G550. Il est dépourvu de becs de bord d'attaque. Le système hypersustentateur est juste composé de volets et les guides de volets sont intégrés dans l'épaisseur du profil. Le bord d'attaque de l'aile a une courbure évolutive continue et le profil de la voilure varie de l'emplanture jusqu'aux winglets.

Les commandes de vol de l'avion sont entièrement électriques sans aucune liaison mécanique. Les gouvernes sont contrôlées par un système hydraulique double. Beaucoup d'avions de ligne utilisent les commandes de vol électriques mais seul le Dassault Falcon 7X est aussi équipé de ce système hydraulique double. Le G650 conserve la même configuration de cockpit que le G550 dans son ensemble, dans un effort d'obtention, de la part de la FAA, d'une dérogation permettant aux pilotes ayant déjà une qualification de type G550, de ne pas avoir à obtenir une nouvelle qualification de type. La FAA (Federal aviation administration) américaine rejeta cependant cette possibilité par la suite, obligeant de ce fait les pilotes, à l'obtention d'une nouvelle Qualification de type propre au G650 (Invoquant le fait qu'en raison des commandes électriques du G650, les systèmes et composants diffèrent de ceux du G550 de manière trop importante pour permettre qu'un simple "cours de différences" soit suffisant.)

La conception de l'aile a été achevée en 2006. Des modèles ont été testés en soufflerie, avec un total de 1 400 heures d'essais avant la fin de l'année 2008. Un fuselage a été construit pour effectuer un essai de pression et testé, jusqu'à l'ultime test pression de 12 915 kg/m². Le G650 a roulé de manière autonome pour la première fois sur le 26 septembre 2009. Une cérémonie publique de déploiement a été tenue le 29 septembre 2009. Le premier vol pour le G650 eu lieu le 25 novembre 2009.

L'essai de vitesse maximale en service (Mach 0,925) a été effectué le 4 mai 2010. Gulfstream a rapporté que, le 26 août 2010, le G650 a atteint la vitesse maximale de Mach 0,995 au cours d'un plongeon.

G650ER[modifier | modifier le code]

Le 18 mai 2014, Gulfstream Aerospace annonce la création d'une version à l'autonomie renforcée, le G650ER. Capable de parcourir 7500 Nm (13 900 km), grâce à un emport supplémentaire de carburant de 4000 lbs (1 814 kg), le G650ER peut être produit rapidement à partir de n'importe quel G650 déjà existant, moyennant quelques modifications. Le G650ER (modèle expérimental) a effectué un vol sans escale de Hong-Kong à Teterboro (New Jersey), une distance de 7494 NM (13 879 km) en mars 2014, ainsi qu'un vol sans escale de Los Angeles à Melbourne (Australie). Gulfstream Aerospace annonce les premières livraisons du G650ER pour janvier 2015.

Futurs modèles[modifier | modifier le code]

Les futurs modèles G500 et G600 reprendront en partie le fuselage, les ailes et les avancées technologiques du G650. Ils seront en revanche équipés du moteur Pratt & Whitney PW814GA.

Gulfstream G500 version 2014[modifier | modifier le code]

Bien que nommé de façon identique à la version lancée en 2002, il s'agit d'un appareil totalement nouveau, dévoilé par Gulfstream Aerospace le 14 octobre 2014 issu du projet P42 (qui a aussi donné naissance au G600) [2]. Son premier vol a eu lieu le 18 mai 2015[3], sa certification est prévue en 2017.

Spécifications[modifier | modifier le code]

  • Équipage: 1-2 pilotes, 0-2 stewards/hôtesses
  • Capacité: 18 passagers
  • Longueur: 27,78 m
  • Envergure: 26,55 m
  • Hauteur: 7,78 m
  • Poids à vide (Basic Operating): 21 137 t
  • Poids maximal de carburant: 13 086 t
  • Poids maximal au décollage: 34,859 t
  • Réacteurs: 2 Pratt & Whitney PW814GA de 67,36 kN de poussée chacun
  • Longueur de la cabine: 12,65 m
  • Hauteur de la cabine: 1,93 m
  • Largeur de la cabine: 2,41 m
  • Volume de la cabine: 48,56 m³

Performances[modifier | modifier le code]

  • Mach maximal (MMO): 0,925
  • Mach de croisière : 0,85
  • Plafond: 51 000 ft
  • Distance franchissable : 9 260 km avec 8 passagers

Gulfstream G600[modifier | modifier le code]

Similaire au G500, le G600 verra son autonomie portée à 11 482 km. Son premier vol est prévu en 2016 et sa certification en 2019.

Incidents et accidents[modifier | modifier le code]

Le 2 avril 2011, le prototype no 2 du G650 s'est écrasé après son décollage, à partir du Centre International Air Roswell, Nouveau Mexique, tuant les quatre personnes à bord (deux pilotes et deux ingénieurs d'essais, tous de Gulfstream). L'avion, qui simulait une panne sur l'un de ses moteurs lors du décollage, toucha la piste et pris feu[4].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Le single Like a G6 du groupe de rap de Los Angeles Far East Movement fait référence au Gulfstream G650 à travers les paroles « Sipping sizzurp in my ride like Three Six Feeling so fly like a G6[5]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Gulfstream G-VI type certificate
  2. « Gulfstream lance les G500 et G600 dans l'arène », sur air-cosmos,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  3. « Le G500 de Gulfstream prend les airs », sur journal-aviation.com,‎ (consulté le 19 mai 2015)
  4. (en) Jon Ostrower, « G650 was at high angle of attack prior to accident »,‎ 2011 (consulté le 5 septembre 2011)
  5. http://blogs.citypages.com/gimmenoise/2010/10/like_a_g6_what.php

Liens externes[modifier | modifier le code]