Guinguette Barnabé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guinguette Barnabé
Vincent Willem van Gogh 043.jpg
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Buvette
Style
Architecte
Léopold Foussard
Ingénieur
Léopold Foussard
Construction
19351945
Commanditaire
Léopold Foussard
Propriétaire
Ville de Boulazac
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
80 rue des Bains
Accès et transport
Stationnement
Oui[1]
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Dordogne
voir sur la carte de Dordogne
Red pog.svg

La guinguette Barnabé est une buvette située à Boulazac, dans le département français de la Dordogne.

Historique[modifier | modifier le code]

La Guinguette, tableau peint par Vincent van Gogh (vers 1886), montre le type de lieu qu'était la guinguette Barnabé dès son ouverture.

La guinguette Barnabé est érigé dans le deuxième quart du XXe siècle aux bords de l'Isle, au 80 rue des Bains à Boulazac, par l'ouvrier en bâtiment Léopold Foussard qui en est aussi le commanditaire[2]. En 1935 est construite la salle de réception octogonale, puis le bar en 1945[2]. Parallèlement, le propriétaire décide d'aménager un mini-golf au début de l'après-guerre[2]. Créé en 1954, le camping de Barnabé est le premier dans le département[3] et utilise dès lors les lieux[2].

Dans les années 1960 et 1970, la guinguette devient un lieu populaire où les passants viennent se baigner dans l'Isle[4] ; à certaines périodes, 300 à 400 personnes s'y rendent chaque jour[3].

Le 15 mars 2007, la guinguette Barnabé est protégée au titre du Patrimoine du XXe siècle[2], pour notamment éviter la démolition et la succession de transformations[5]. Le 12 décembre 2013, les élus de Boulazac votent à l'unanimité l'achat de la guinguette Barnabé jusqu'alors privée[note 1], pour 800 000 €, afin de restaurer l'édifice labellisé[1]. La fin des travaux étant prévue pour 2015, un appel d'offres à échelle européenne est déjà lancé en 2014, afin de chercher le nouvel exploitant[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Construit sur un site de 1,2 hectare[5], l'édifice a des formes rectilignes typiques du style Art déco[2]. Établi sur un rez-de-chaussée de plan basilical, avec un toit polygonal en tuiles et une terrasse, le gros œuvre est en béton armé[2]. La structure repose sur des poteaux et poutres en béton armé : un pilier situé au centre de la rotonde supporte le plafond[2].

Des miniatures des monuments de la Dordogne sont reproduites dans le mini-golf[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À cette date, le débit de boissons était la propriété d'Éric Foussard.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Chantal Gibert, « La Ville de Boulazac (24) a racheté la guinguette de Barnabé », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Clémence Préault et Anne Laborderie, « Débit de boissons dit guinguette Barnabé », notice no EA24000001, base Mérimée, ministère français de la Culture (consultée le 14 novembre 2014).
  3. a et b Bruno Béziat, « Le verre nostalgique du bord de l'eau », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  4. Dominique Boivineau, « Les nostalgiques de Barnabé sur la brèche », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).
  5. a et b Hervé Chassain, « Barnabé est en vente, Boulazac s'y intéresse », Sud Ouest,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]