Guily Joffrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joffrin.
Guily Joffrin
Guily Joffrin.JPG

Le peintre dans son atelier vers 1995

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Guily Joffrin au travail vers 1960

Guily Joffrin (Paris, - Brignogan-Plages, 2006) est une peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entrée première à l'École supérieure Sophie-Germain, reçue en 1928 à l'École des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Lucien Simon, elle y travaille plusieurs années aux côtés de Rhoner, Humblot, Jacques Despierre, Lucien Fontanarosa, etc.

Elle y prépare conjointement les diplômes de professeur de dessin de la ville de Paris et de l'État qu'elle passe avec succès. Elle enseigne à Paris, Aurillac ainsi qu'à l'École normale de cette ville. Dès 1945, elle quitte l'enseignement pour se consacrer uniquement à sa carrière de peintre et d'illustrateur.

Le visage humain l'intéresse tout particulièrement, elle réalise de nombreux portraits notamment de personnalités des arts et des lettres Paul Guth, Suzanne Flon, Yvette Alde, Madeleine Robinson, etc.

Une grande partie de son œuvre est vouée à des compositions dans lesquelles le nu féminin tient une place importante. Il lui a été demandé d'illustrer de nombreux livres et a composé des vitraux pour deux églises de Bretagne.

Musées[modifier | modifier le code]

  • Collections de la ville de Paris.
  • Collections de l'État.
  • Musée des Sables-d'Olonne.
  • Musée du Petit Palais de Genève.
  • Musée d'Aurillac.
  • Musée de Fontainebleau.
  • Musée de Brest.

Prix et médailles[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Société nationale des Beaux-Arts de Paris.
  • Médaille d'argent Art, Sciences et Lettres.
  • Médaille d'or du salon de Montrouge.
  • Prix Chenavarod.
  • Prix Madeleine Bunoust.
  • Prix du Conseil général de Fontainebleau.
  • Diplôme d'honneur du Festival européen de l'art en Ardennes.

Expositions particulières[modifier | modifier le code]

Entre 1944 et 1995, plus d'une quarantaine d'expositions en France à Paris, Aurillac, Rennes, Strasbourg, Reims, Rodez, Toulouse, Barbizon, Saint-Paul-de-Vence, Cannes… et à l'étranger à Genève, Vevey, San Francisco, Tokyo.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]