Guillestrois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Guillestrois est une région du département des Hautes-Alpes, en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le Guillestrois s'articule autour de la commune de Guillestre, et de la vallée du Guil, peu avant son confluent avec la Durance. Située à la porte du Queyras, elle est le point d'accès unique de cette vallée, notamment pendant les mois d'hiver. Guillestre est un carrefour et un point de départ pour le col de l'Izoard, le col de Vars, et le col Agnel. Elle est aussi point de passage entre Embrun et Briançon.

Relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Guil, affluent de la Durance de 51 km, est le cours d'eau principal du Guillestrois. De nombreux affluents de ce cours d'eau arrosent également la vallée.

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Sur une zone de 29 812 hectares, le Guillestrois est composé de 8 communes[1] :

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Guillestre
(siège)
05065 CC du Guillestrois et du Queyras 51,29 2 323 (2014) 45


Eygliers 05052 CC du Guillestrois et du Queyras 30,04 762 (2014) 25
Mont-Dauphin 05082 CC du Guillestrois et du Queyras 0,58 151 (2014) 260
Réotier 05116 CC du Guillestrois et du Queyras 22,33 198 (2014) 8,9
Risoul 05119 CC du Guillestrois et du Queyras 30,34 656 (2014) 22
Saint-Clément-sur-Durance 05134 CC du Guillestrois et du Queyras 25,06 293 (2014) 12
Saint-Crépin 05136 CC du Guillestrois et du Queyras 46,30 684 (2014) 15
Vars 05177 CC du Guillestrois et du Queyras 92,20 620 (2014) 6,7

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Plusieurs sentiers, tant de randonnées pédestres, que de VTT, sont organisés dans le Guillestrois[2]. La situation du Guillestrois permet également la pratique des sports d'eaux vives[3]. Les sports d'hiver (ski de piste ou de fond), ne sont pas en reste, avec l'ouverture, dans les années 1970, du domaine skiable de Risoul.

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

La pomme de Risoul vient uniquement de la région de Risoul où elle est cultivée depuis plusieurs siècles. Réputée pour son excellente conservation allant de trois à neuf mois, et son excellente résistance aux maladies, elle a longtemps constitué un élément essentiel de l'alimentation des Risoulins.

Industrie et artisanat[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

L'ouverture de la station de ski de Risoul, dans les années 1970 a stoppé l'exode rural devenu endémique. De nombreux Risoulins cumulent plusieurs occupations au cours de l'année, notamment des activités rurales en été et d'autres activités liées directement ou indirectement au ski en hiver[4]. Son domaine skiable est agrandi par celui de Vars.

Hébergements touristiques[5]
Communes Hôtels Nombre de chambres Campings Nombres d'emplacements Résidence hôtelières Nombres d'emplacements
Eygliers 2 57 1 220 0 0
Guillestre 3 79 6 526 3 740
Mont-Dauphin 1 13 0 0 1 144
Réotier 0 0 0 0 0 0
Risoul 5 120 0 0 11 3 664
Saint-Clément-sur-Durance 0 0 1 100 0 0
Saint-Crépin 0 0 2 182 1 80
Vars 11 288 0 0 11 3 292
Total général 22 557 10 1 128 27 7 920

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument Commune Adresse Coordonnées Notice Protection Date Illustration
Église Saint-Antoine d'Eygliers Eygliers 44° 40′ 35″ nord, 6° 38′ 04″ est « PA00080565 » Inscrit 1984
Église Saint-Antoine d'Eygliers
Chapelle Notre-Dame-des-Neiges-et-Saint-Ours de Guillestre Guillestre à géolocaliser « PA00080575 » Inscrit 1986

Image manquante

Téléverser

Église Notre-Dame de l'Aquilon Guillestre 44° 39′ 34″ nord, 6° 38′ 59″ est « PA00080576 » Classé 1911
Église Notre-Dame de l'Aquilon
Tour d'Eygliers Guillestre 44° 39′ 38″ nord, 6° 38′ 57″ est « PA00080577 » Inscrit 1978
Tour d'Eygliers
Église Saint-Louis de Mont-Dauphin Mont-Dauphin 44° 40′ 08″ nord, 6° 37′ 20″ est « PA00080587 » Classé
Classé
Classé
1920
1935
1943
Église Saint-Louis de Mont-Dauphin
Fort du Mont-Dauphin Mont-Dauphin 44° 40′ 11″ nord, 6° 37′ 27″ est « PA00080589 » Classé 1966
Fort du Mont-Dauphin
Mesure banale de grains en pierre Mont-Dauphin à géolocaliser « PA00080588 » Inscrit 1944

Image manquante

Téléverser

Chapelle Notre-Dame-des-Neiges de Réotier Réotier Les Casses 44° 39′ 48″ nord, 6° 34′ 46″ est « PA00135606 » Inscrit 1995

Image manquante

Téléverser

Église de Risoul Risoul 44° 38′ 57″ nord, 6° 38′ 23″ est « PA00080601 » Inscrit 1948
Église de Risoul
Église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien de Saint-Crépin Saint-Crépin 44° 42′ 22″ nord, 6° 36′ 27″ est « PA00080609 » Classé 1931
Église Saint-Crépin-et-Saint-Crépinien de Saint-Crépin
Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide), Google Maps (aide), Bing Maps (aide) (carte limitée à 200 lieux) ou télécharger au format KML (aide).

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

Le Guillestrois dispose d'une école de musique[6].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Les fortifications Vauban du mont Dauphin sont protégées au titre du Patrimoine mondial de l'UNESCO[7].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Le Guillestrois fait partie de la zone Site Natura 2000 Steppique durancien et queyrassin[8].

Personnalités liées au Guillestrois[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]