Guillermo Martínez (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillermo Martínez (homonymie) et Martínez.
Guillermo Martínez
Martinez, Guillermo -MBFI.jpg
Guillermo Martínez, Miami Book Fair International, 2014
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Buenos Aires
Universidad Nacional del Sur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Blog officiel
Distinction
Prix Nadal ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
The Oxford Murders (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Guillermo Martínez, né le à Bahía Blanca, est un écrivain, mathématicien et scénariste argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il détient un doctorat en logique mathématique de l'université de Buenos Aires.

Après ses études, il travaille comme chercheur postdoctoral au Mathematical Institute de l'université d'Oxford.

Comme écrivain, il publie le recueil de nouvelles Infiernio grande en 1989 qui est remarqué par la critique. Le succès public lui vient toutefois avec son roman Mathématique du crime (en), publié en 2003, qui remporte la même année le prix Planeta et est traduit en de nombreuses langues. Ce roman est adapté au cinéma en 2008 sous le titre sous le titre Crimes à Oxford (The Oxford Murders), un thriller franco-britannico-espagnol réalisé par Álex de la Iglesia, avec Elijah Wood, John Hurt, Leonor Watling et Julie Cox.

Il obtient un second beau succès avec La Mort lente de Luciana B. (La Muerte Lenta de Luciana B.), paru en 2007. Il signe le scénario de l'adaptation cinématographique de ce roman intitulé Las siete muertes, un film espagnol réalisé par Gerardo Herrero, sorti en 2017[1].

Auparavant, en 2015, il écrit et réalise le film d'horreur Cuando tu Carne Grite Basta.

Il est lauréat du prix Nadal 2019 pour son roman Los crímenes de Alicia.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Acerca de Roderer (1993)
    La Vérité sur Gustavo Roderer, traduit par Eduardo Jiménez, Paris, Nil, 2010 ; réédition, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons poche », 2014 (ISBN 978-2-221-14098-7)
  • La mujer del maestro (1998)
  • Crimines imperceptibles (2003) - Prix Planeta 2003, réédité en Espagne sous le titre Los crímenes de Oxford (2004) et adapté au cinéma
    Mathématique du crime (en), traduit par Eduardo Jiménez, Paris, Nil, 2004 ; réédition, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons poche », 2008 (ISBN 978-2-221-11058-4)
  • La Muerte Lenta de Luciana B. (2007)
    La Mort lente de Luciana B., traduit par Eduardo Jiménez, Paris, Nil, 2009 ; réédition, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons poche », 2011 (ISBN 978-2-221-12427-7)
  • Yo también tuve una novia bisexual (2011)
    Moi aussi j'ai eu une petite amie bisexuelle, traduit par Eduardo Jiménez, Paris, Nil, 2014 (ISBN 978-2-84111-645-4)
  • Los crímenes de Alicia (2019) - Prix Nadal 2019[2]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Infiernio grande (1989)
  • Una felicidad repulsiva (2013)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Borges y la matemática (2003), essai sur la logique mathématique dans l'œuvre de l'écrivain Jorge Luis Borges
  • La fórmula de la inmortalidad (2005)
  • Gödel para todos (2009), essai sur le mathématicien Kurt Gödel
  • La razón literaria (2016)

Traduction française[modifier | modifier le code]

  • Grand Enfer, traduit par Eduardo Jiménez, in Les Bonnes Nouvelles de l'Amérique latine, Gallimard, coll. « Du monde entier », 2010 (ISBN 978-2-07-012942-3)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Informations sur cette adaptation.
  2. (es) Carles Geli, « “El pensamiento mágico está avanzando demasiado” », (consulté le 7 juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel