Guillemette de Sarrebruck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guillemette de Sarrebruck, née vers 1490, morte en 1571, au château de Braine, est duchesse de Bouillon, comtesse de Braine, dame de Montagu, de Neufchâtel, de Pontarcy et de La Ferté-Gaucher.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillemette de Sarrebruck est la fille de Robert II de Sarrebruck-Commercy et de Marie d'Amboise. Elle est par sa mère, la nièce du Cardinal d’Amboise. En 1525, elle hérite du comté de Braine à la mort de son frère Amé III de Sarrebruck-Commercy.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le , elle épouse au Château de Vigny, Robert III de La Marck[1]. Ils n’ont qu’un seul enfant, Robert IV de La Marck, duc de Bouillon et prince de Sedan, futur maréchal de France, né en 1512. Celui-ci épouse en 1538 Françoise de Brézé, fille de Louis de Brézé, Grand sénéchal de Normandie et petit-fils du roi Charles VII, et de Diane de Poitiers. Ce fils unique est empoisonné en 1556 sur ordre de Charles Quint.[2].

Dame d'honneur[modifier | modifier le code]

Elle est la dame d'honneur des reines de France : Anne de Bretagne, Éléonore de Habsbourg, de Catherine de Médicis et de Marie Stuart (1559-1560). Elle est aussi gouvernante des filles de France[3]. Jean Clouet la représente vers 1537. Ce dessin fait partie de la collection Catherine de Médicis à Chantilly.

Elle meurt le au château de Braine[4] et est enterrée à l'Abbatiale Saint-Yved de Braine

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ms 5393 de la BNF dédié à « madame Guillemette de Sarrebruche, mareschalle de France, comtesse de Brayne ».
  • Pierre Congar, Jean Lecaillon et Jacques Rousseau, Sedan et le pays sedanais, vingt siècles d’histoire, Éditions F.E.R.N., , 577 p., p. 133, 138, 148.
  • Alain Sartelet, La Principauté de Sedan, Éditions Terres Ardennaises, , 180 p. (ISBN 2-905339-17-9), p. 11.