Guillem II de Besalú

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillem II de Besalú
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Nom de naissance
Guillem
Famille
Père
Fratrie
Bernard II de Besalú (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Guillem II surnommé El Tro ou Le Tonnerre à cause de ses accès de colère était comte de Besalú et suzerain de la vicomté de Fenouillèdes, du Vallespir, du Peyrapertusès, du Berguedà et du Ripollès[1] de 1052 à sa mort en 1066. Il co-règne en partie avec son frère Bernat III (II[2]). Il est le fils aîné et successeur de Guillem Ier et d'Adélaïde.

Il meurt en 1066, peut-être assassiné par une faction de nobles menée par son frère Bernard II, avec l'appui du comte de Barcelone, qui lui succèdent ensuite successivement[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début de son règne, il est en guerre avec la maison rivale catalane du comte de Barcelone Ramon Berenguer I, avec lequel il se dispute l'hégémonie sur la Catalogne et plus particulièrement à propos de droits sur des abbayes, l'influence sur les taïfas musulmanes, ou encore sur les fortifications de leurs territoires frontaliers.[3] Après après un premier accord non tenu signé en 1054 qui prévoyait le mariage de Guillem avec Lucie, sœur d'Almodis de la Marche et donc belle-sœur du comte de Barcelone, un accord définitif est trouvé en 1057[3],[2]. Cet accord est plutôt une soumission de Guillem à Ramon Berenguer. Après cette date, le comte de Barcelone est considéré comme le seigneur (senior) des comtes de Besalú et n'a plus aucun rival dans la région[3].

Mariage et descendants[modifier | modifier le code]

D'après l'historiographie traditionnelle[1] :

Marié à Stéphanie de Provence, fille de Jaufre I de Provence. De cette union nait :

Depuis 2014, l'hypothèse de Josep Maria Salrach prend désormais le pas sur l'ancienne : Guillem, peut-être marié à Lucie de la Marche en 1057, n'aurait pas eu de descendance et Bernard II et Bernard III sont une seule et même personne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fluviá y Escorsa, Armando de., Els primitius comtats i vescomtats de Catalunya : cronologia de comtes i vescomtes, Enciclopèdia Catalana, (ISBN 84-7739-076-2 et 9788477390763, OCLC 21442793, lire en ligne)
  2. a b c et d (ca) Josep Maria Salrach, « Els documents de Besalú a l’Arxiu Comtal de Barcelona i els misteris del darrer comte de Besalú (segles XI-XII) », Quaderns de les Assemblees d'Estudis,‎ , p. 7-28 (ISSN 2385-3336, lire en ligne)
  3. a b et c Aurell, Martin., Les noces du comte : mariage et pouvoir en Catalogne (785-1213), Paris, Publications de la Sorbonne, , 623 p. (ISBN 2-85944-251-0 et 9782859442514, OCLC 32346080, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]