Guillaume de Wied

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vilhelm Vidi
Le roi Vidi d'Albanie
Le roi Vidi d'Albanie
Titre
Roi d'Albanie
(en exil du au

(10 ans, 11 mois et 10 jours)
Prédécesseur Essad Pacha
(président du Conseil des Anciens)
Successeur Conseil de Régence
Ahmet Zogu (président de la République)
Biographie
Dynastie Wied
Nom de naissance Wilhelm Friedrich Heinrich zu Wied
Date de naissance
Lieu de naissance Neuwied (Allemagne)
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Predeal (Roumanie)
Père Wilhelm zu Wied
Mère Marie van Oranje-Nassau
Conjoint Sophie de Schönburg-Waldenburg
Enfants Princesse Marie Eleanore zu Wied
Prince Karl Viktor zu Wied
Héritier Karl Viktor

Guillaume de Wied
Monarques d'Albanie

Guillaume de Wied ( à Neuwied Predeal (Roumanie), fut brièvement roi d’Albanie du 21 février au sous le nom de Vilhelm Vidi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Allemagne à Neuwied, il est le troisième fils de Wilhelm zu Wied (frère de la reine de Roumanie Élisabeth de Wied) et de son épouse Marie d'Orange-Nassau, princesse des Pays-Bas. Il fait une carrière militaire dans l’armée allemande et épouse le , la princesse Sophie von Schönburg-Waldenburg (1885–1936).

Prince d'Albanie[modifier | modifier le code]

désignation[modifier | modifier le code]

En 1913, les grandes puissances européennes (Autriche-Hongrie, Royaume-Uni, France, Allemagne, Russie et Italie) offrent à Guillaume la couronne du nouvel État de la principauté d'Albanie. Une délégation de notables albanais confirme ce choix en février 1914 et en mars, Guillaume débarque dans la capitale provisoire de Durrës, où il commence à organiser son gouvernement. il est reconnu par les puissances « prince souverain » ; cependant, en Albanie, Guillaume prend le titre de « mbret », c’est-à-dire de roi.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Il organise un premier gouvernement de notables dominé par la grande noblesse et instrumentalisé par la suite par son ministre de la Défense, le prince Essad Pacha Toptani. Ce cabinet, présidé par le prince Turhan Pacha Përmeti, comptait en son sein le prince Vrioni à l'Agriculture, le prince Adamidi Bey Frachery aux Finances et Turtulli bey Korça à l'Éducation.

Le roi Wilhelmi Ier d'Albanie et la reine Sofia

Du fait de ses origines étrangères et chrétiennes, Guillaume ne parvient pas à affirmer son pouvoir dans ce pays à majorité musulmane (il existait de fortes minorités orthodoxe et catholique). Cette situation dérive rapidement en une guerre civile qui est menée par son ancien ministre de la Guerre, exilé pour trahison, Essad Pacha.

Déposition[modifier | modifier le code]

Après quelques mois de règne, Guillaume quitte finalement le pays en septembre 1914, et passe la Première Guerre mondiale en Allemagne. Après la guerre, il tente de regagner son trône, mais du fait de ses origines allemandes, les dirigeants de la Conférence de paix de Paris refusent de le restaurer.

Bien qu'après la guerre plusieurs chefs de factions au pouvoir en Albanie se soient déclarés régents au nom du prince Guillaume, le pays devient une république en 1925 avec, pour président, Ahmed Zogu une fois l’autorité centrale définitivement restaurée.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Guillaume de Wied décède le à Preadeal, près de Sinaia, en Roumanie.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le prince Guillaume et la princesse Sophie eurent deux enfants :

  1. S.A.R. la princesse Marie Eleanore zu Wied (1909-1956). Elle mourut dans un camp de prisonniers en Roumanie.
  2. S.A.R. le prince héritier Karl Viktor (1913–1973), épousa en 1966 Eileen Johnston (1922–1985), mais ce mariage n'eut pas de postérité : avec lui s'éteignit donc la maison de Wied en Albanie.

Sur les autres projets Wikimedia :