Guillaume de Tracy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tracy.
Dessin contemporain illustrant le meurtre de Becket

Guillaume de Tracy († 1174 ou avant[1]), chevalier et seigneur anglo-normand, est connu pour être l'un des quatre assassins de Thomas Becket.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est probablement le fils de Turgis de Tracy, un normand lié au Maine ; et probablement le petit-fils du Turgis qui est sénéchal de Guillaume le Conquérant dans les années 1070[1]. Le nom de Tracy pourrait se référer au hameau de Tracy sur le territoire de l'ancienne commune de Neuville[1], annexée à Vire (Calvados actuel) en 1953. Cependant il n'est fait mention de cette ancienne châtellenie qu'en 1679, c'est pourquoi il peut s'agir aussi de Tracy-Bocage situé à quelques kilomètres et mentionné dans les magni rotuli dès 1198 (Traceium)[2], le hameau représentant vraisemblablement un transfert du nom d'origine de la paroisse. Guillaume de Tracy est marié probablement à une anglaise, et il a un fils prénommé Henri « le bossu »[1].

Il est un seigneur anglais assez important, puisque peu après 1166, il doit un service militaire d'environ 25 chevaliers[1]. Il possède au moins une partie de la seigneurie de Bradninch, Moreton Hampstead (à l'ouest d'Exeter), et le fief que possédait Guillaume Capra à la rédaction du Domesday Book (1086)[1]. Il a aussi des possessions en Normandie, notamment dans la seigneurie de Passais[1].

L'histoire a retenu son nom comme un des quatre chevaliers qui assassinèrent l'archevêque de Cantorbéry, Thomas Becket, en décembre 1170. Ses complices étaient Hugues de Morville, Richard Breton et le fameux Regnaud Fils d’Ours (encore appelé Reginald Fitz-Urse ou Regnauld fils d’Othon).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g R. M. Franklin, « Tracy, William de (d. in or before 1174) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, mai 2006.
  2. Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883, p. 281 [1]

Sources[modifier | modifier le code]

  • R. M. Franklin, « Tracy, William de (d. in or before 1174) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, mai 2006.