Guillaume de Juliers (le jeune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 juin 2019 à 11:34 et modifiée en dernier par JLM (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Guillaume de Juliers
Biographie
Décès
Activités
Famille
House of Jülich (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Arms of the House of Jülich-Hengebach.svg
blason

Guillaume de Juliers (dit le Jeune) (en néerlandais : Willem van Gulik (de Jongere)) (date naissance inconnue - à la bataille de Mons-en-Pévèle) est le fils de Guillaume de Juliers, dit « l'ancien », (fils de Guillaume IV de Juliers), et de Marie de Dampierre (fille de Gui de Dampierre), comte de Flandre. Il est également archidiacre du prince évêque de Liège.

L'assassinat de Walram de Juliers après la Bataille de Furnes en 1297, et l'emprisonnement en 1300 de son grand-père Gui de Dampierre et de ses oncles Robert III de Flandre et Guillaume de Termonde au château de Chinon, le poussent à rejoindre le camp des Flamands qui s'opposent aux politiques d'annexion de Philippe le Bel.

Après une victoire inattendue à la bataille des Éperons d'Or en 1302, Guillaume de Juliers remporte une autre victoire à la bataille d'Arques en 1303.

En 1304, le roi de France prend sa revanche à la bataille de Mons-en-Pévèle au cours de laquelle Guillaume trouve la mort.