Guillaume de Jerphanion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume de Jerphanion
Naissance
Pontevès
Décès
Rome
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Guillaume de Jerphanion, né à Pontevès en 1877 et mort à Rome le 22 octobre 1948[1], est un jésuite français, épigraphiste, géographe, photographe, linguiste, archéologue et byzantiniste.

Officier-interprète auprès de la Légion d'Orient à Chypre en 1918, il est professeur et membre de l'Institut pontifical oriental de Rome. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1947.

Il est le premier à avoir entrepris un travail systématique d'exploration et d'études en Cappadoce, dont les résultats furent l'objet de nombreuses communications. Entre 1925 et 1942, il fait paraître, en deux tomes et trois volumes de planches, son ouvrage monumental Une nouvelle province de l'art byzantin, les églises rupestres de Cappadoce.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Légion d’Orient, Études (1919).
  • Une nouvelle province de l'art byzantin, les églises rupestres de Cappadoce (5 volumes, 1925-42).
  • La Voix des monuments. Notes et études d'archéologie chrétienne (1930).
  • La Voix des monuments. Étude d'archéologie. Nouvelle série (1938).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]