Guillaume Radio 2.0

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guillaume Radio 2.0
Image illustrative de l'article Guillaume Radio 2.0
Logo de l'émission en 2016.

Présentation Guillaume Pley
" Julien le stagiaire "
" Flo des cadeaux "
" Aude "
" Jordan l'apprenti "
" Farès du standard "
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Suisse Suisse
Langue Français
Diffusion
Station NRJ France
NRJ Belgique
NRJ Léman (Suisse romande)
Création
Horaires
  • de 20h à 23h dès le 28 août 2017 du lundi au vendredi.
Rediffusion  Non
Podcasting  Oui
Site web guillaume.fm

Guillaume Radio 2.0 est une émission de radio de divertissement axée sur les canulars et les jeux avec les auditeurs, présentée par Guillaume Pley depuis le sur NRJ France, NRJ Belgique et NRJ Suisse (NRJ Léman uniquement).

Principe de l’émission[modifier | modifier le code]

Guillaume Radio 2.0 est une émission de libre antenne, similaire à l'émission C'Cauet mais laissant plus de place à la libre antenne pure et aux canulars téléphoniques[réf. nécessaire]. L'émission est ponctuée de rubriques principalement axées sur les canulars et les jeux avec les auditeurs, qui participent par l'intermédiaire de SMS. Comme toutes les émissions de libres antennes, les auditeurs peuvent téléphoner pour parler d'un sujet avec les animateurs et les autres auditeurs. L'animateur Guillaume Pley attache beaucoup d'importance à la lecture des SMS envoyés par les auditeurs[réf. nécessaire].

L'Équipe de Guillaume 2.0[modifier | modifier le code]

L'équipe actuelle est composé de :

  • Guillaume Pley (animateur)
  • Julien Seeberger dit Julien le stagiaire (co-animateur, standardiste)
  • Florent Le Gars dit Flo des cadeaux (co-animateur, standardiste)
  • Jordan Caucino dit l'Apprenti (chroniqueur nouvelles technologies)
  • Aude Fraineau dite Aude (Community Manager de Guillaume Pley, standardiste et co-animatrice ; présente dans les vidéos sur sa deuxième chaîne Youtube "GamePley")
  • Farès dit Farès de Barbès (stagiaire chroniqueur nouvelles applications)

Julien "le Stagiaire" est le premier membre de l'équipe, que Guillaume a rencontré avant NRJ. JM "du Standard" était déjà sur NRJ, outre son rôle de co-animateur, il est producteur de l'émission et recrute les stagiaires. En 2017, Julien "le Stagiaire" échange sa place avec "Flo des Cadeaux", il fait l'émission dans la cabine du standard tandis que Florent est autour de la table.

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Marie la gourmande (co-animatrice) : présente dans l'équipe durant l'été 2011, elle quitte l'émission en septembre 2011.
  • Sarah du standard (standardiste) : décembre 2013 - avril 2014.
  • Amina du standard (standardiste) : aout 2014 - aout 2016 (elle rejoint l'émission MIKL sur NRJ)
  • Julia Layani dite Julia du standard (standardiste) : septembre 2016 - avril 2017.
  • Jean-Marc Nichanian dit J.-M. du standard (co-animateur, standardiste, membre historique de l'émission) : octobre 2011 - juin 2017
  • Guillaume dit GuiGui de la Régie (membre de la régie et chroniqueur vidéos insolites) : 2013 - juin 2017

Rubriques[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (juillet 2017)

Les titres des rubriques ne sont pas officiels :

  • Le Clash  : un auditeur fait croire qu'il a fait quelque chose de mal ou d'honteux à un parent, un frère, un patron ou un ami pour ce que dernier s'énerve. Guillaume joue le rôle d'un policier ou d'un fiancé rustre en fonction du canular pour pousser à bout le piégé. La blague peut aller très loin mais finit toujours bien car l'équipe révèle la vérité à la fin, s'excuse et donne un cadeau à l'auditeur.
  • La meilleure blague du monde : JM du Standard et Julien le Stagiaire racontent chacun une blague et les auditeurs votent pour la plus drôle.
  • Le jeu du pervers : Guillaume se fait passer pour Mandarine, une fille lubrique et appelle un pervers rencontré sur un site de tchat comme Coco.fr ou Net-Echangisme.
  • Le jeu des hôtels : L'invité doit piéger un hôtel en respectant une règle de départ (placer un mot spécifique, parler d'une manière spéciale...)
  • Fred de Verdun : Un auditeur très bizarre nommé Fred appelle des standards de cinéma, d'hôtel ou de télévision.
  • Les vidéos qui buzzent : Guigui de la Régie raconte des vidéos insolites qui font le buzz.
  • Le défi : Un membre de l'équipe doit réaliser un défi dans la rue comme danser ou prendre la casquette d'un policier.
  • Les objets de Jordan l'apprenti : Jordan présente un objet insolite comme le Hand Spinner, le sable magique ou alors le téléphone le plus cher du monde (Vertu).
  • Le supermarché : Guillaume appelle un supermarché et se fait passer pour un père qui a perdu son enfant, il demande à la standardiste de passer une annonce pour retrouver son enfant qui porte un nom avec un jeu de mot (Anne-So Daumy, Moussa Rasé, François Aulende, Harry Cébolavie, Jacques Yémichel...)
  • Les témoignages : Un auditeur raconte un moment dur ou tragique qu'il a vécu (accident, prostitution...). Guillaume et l'équipe sont alors là pour l'aider.
  • La cover : un artiste vient faire une reprise d'une chanson de l'invité. Le chanteur franco-anglais Ayneed est l'habitué de la rubrique.
  • Le top : Guillaume présente à son équipe des tops (les noms de famille les plus difficiles à porter, les pires méthodes d'exécution, les catégories de sites pornos les plus visités...)
  • Le concours d'orgasmes : Lors des émissions en public délocalisées dans une ville autre que Paris, des membres du public interprètent un orgasme.
  • Arthur 12 ans : Arthur, un enfant de 12 ans vient dire des piques à l'invité. Parfois remplacé par David 10 ans et Enzo 15 ans.
  • Qui est le plus débile ? : Guillaume pose des questions extrêmement simples à ses chroniqueurs.
  • Le jeu du téléshopping : Guillaume se fait passer pour l'animateur Philippe du Téléshopping et Julien pour l'assistante Victoria, ils appellent des gens au nom particulier sur l'annuaire (exemple : Monsieur Papa, Madame Trou, Monsieur Cul, Madame Dodo...) et font tous les jeux de mot possibles sur le nom de la personne.
  • Lulu de la sécu : Guillaume se fait passer pour "Lulu", un agent de sécurité et appelle des hôtels en hurlant pour trouver du travail.

A cette liste s'ajoutent divers jeux en fonction des émissions ou des invités.

Invités[modifier | modifier le code]

Quelques émissions sont avec un ou plusieurs invités. Liste non-exhaustive des invités de l'émission.

Organisation de l'émission[modifier | modifier le code]

L'émission compte cinq saisons et une 6e saison a démarré le 29 août 2016. L’émission ne durera plus que 2 heures, de 22 h à 00 h, Guillaume Pley a annoncé que c'était la conséquence inévitable de problèmes de voix.

C'est une émission de libre antenne, constituée des rubriques distinctes (Les Pervers (le mardi soir), L'énigme (tous les jours), Le Jeu des hôtels (certains jours)) et certaines éphémères qui ne durent pas une saison entière, apparaissent ou disparaissent en fonction de la programmation.

L'émission est retransmise en direct sur Dailymotion à plusieurs occasions (décembre 2012 et 2013 notamment)[pertinence contestée].

Les auditeurs sont invités à envoyer des messages à Guillaume et à appeler pour participer à l'émission. Les auditeurs les plus célèbres de l'émission sont Bernard Costard et Marie "la bourrée". Marie est une femme qui appelait en étant toujours ivre tandis que Bernard est un DJ amateur étrange qui a menacé Guillaume Pley plusieurs fois à l'antenne et sur les réseaux sociaux car il terminait son émission trop tard.

L'émission crée également des événements : invitation de 12 auditeurs au domicile de l'animateur, ou animation d'une émission spéciale nuit blanche, en public, une émission « spéciale filles », ou à l'occasion de la publication d'ouvrages de l'animateur.

L'émission est épinglée par le CSA en octobre 2016, à cause du « Jeu des pervers », qui consiste à appeler en se faisant passer pour une fille libertine des hommes lubriques qui ont laissé leur numéro sur des discussions érotiques. Le CSA met en cause les discussions entre Guillaume se faisant passer pour une femme avec les pervers ayant des fantasmes très osés (sodomie, onanisme, sadomasochisme, etc.) et utilisant des termes très crus, une loi interdisant la diffusion de propos sexuels avant 22h[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]