Olivier de Corancez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corancez (homonymie).
Olivier de Corancez
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Guillaume OlivierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfants

Guillaume Olivier de Corancez (Versailles, 1734-Fontenay-aux-Roses, ) est un journaliste et écrivain français, fondateur en 1777 du Journal de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peu de choses sont connues de son enfance. Orphelin de bonne heure, il aurait peut-être vécu à Corancez vers Chartres et en aurait ainsi prit son nom de plume. Il se marie vers 1766 avec Elizabeth Jeanne Pierrette Romilly (1744 ?-1815) et aura six enfants dont trois fils :

Corancez fait des études de droit pour devenir avocat mais ne semble pas avoir beaucoup plaidé. En 1777, il fonde le Journal de Paris. Élu maire de Sceaux le 23 janvier 1791, il démissionne de cette fonction en novembre de la même année[2].

Grand ami de Jean-Jacques Rousseau, on lui doit une étude sur la sa vie et son caractère publiée en 1778 à Paris : De J.-J. Rousseau[3].

Louis Vigée fit son portrait au pastel.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Daphnis et Chloé, pastorale, mise en musique par Rousseau, 1774
  • De Jean-Jacques Rousseau, Imprimerie du Journal de Paris, Paris, 1778
  • Poésies, suivies d'une notice sur Gluck et d'une autre sur J.J. Rousseau, Paris, 1796

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des journalistes (en ligne)
  2. Ibid.
  3. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 672

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :