Guillaume Gillet (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume Gillet et Gillet.
Guillaume Gillet
Image illustrative de l'article Guillaume Gillet (football)
Gillet sous le maillot d'Anderlecht, en 2011.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Grèce Olympiakos
Numéro 13
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (33 ans)
Lieu Liège (Belgique)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Arrière latéral / Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1992-2002 Drapeau : Belgique RFC Liège
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002-2004 Drapeau : Belgique RFC Liège 035 0(4)
2004-2005 Drapeau : Belgique RCS Visé 037 0(5)
2005-2006 Drapeau : Belgique KAS Eupen 034 (17)
2006-2008 Drapeau : Belgique KAA La Gantoise 057 0(4)
2008-2016 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 330 (62)
2014-2015 Drapeau : France SC Bastia 044 0(3)
2016-2017 Drapeau : France FC Nantes 063 0(5)
2017- Drapeau : Grèce Olympiakos 00 0(2)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 002 0(0)
2007- Drapeau : Belgique Belgique 021 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 août 2017

Guillaume Gillet, né le à Liège, est un joueur de football belge évoluant à l'Olympiakos.

Alors qu'il évolue au poste d'attaquant ou de milieu offensif dans les divisions inférieures, c'est au poste d'arrière droit qu'il s'impose à La Gantoise. Transféré à Anderlecht en janvier 2008, il retrouve son ancienne position au milieu du terrain et dépanne à l'arrière droit en fonction des besoins de l'équipe. Depuis 2007, il est également international belge et compte 22 sélections pour un but inscrit. Avec les « Diables Rouges », il est le plus souvent aligné comme défenseur latéral droit. Guillaume et sa femme Marie, avec qui il partage sa vie depuis 2004, ont deux enfants, une fille et un garçon

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts dans les divisions inférieures[modifier | modifier le code]

Guillaume Gillet débute dans les équipes de jeunes du CS Visé en 1990; après avoir été prêté au RFC Liège en 1993/1995 puis au R Standard de Liège en 1995/1996, il réintègre en 1996 le RFC Liège, non loin de son domicile. Il débute en équipe première en 2002 et reste au club jusqu'en 2004. Il rejoint alors le RCS Visé à la suite de la rétrogradation administrative infligée au club liégeois un an plus tôt. Il passe une saison dans la Cité de l'oie puis s'engage au KAS Eupen, où il ne reste également qu'une saison. À cette époque il alterne entre le football sa passion et la restauration afin de subvenir aux besoins de sa famille...

Révélation à La Gantoise[modifier | modifier le code]

En 2006, il est repéré par La Gantoise, un club de Division 1, qui lui offre la possibilité de jouer au plus haut niveau national[1]. Il s'impose au poste d'arrière droit durant sa première saison et est repris par Jean-François De Sart pour disputer l'Euro espoirs 2007. Il reçoit sa première sélection avec les « Diables Rouges » le [2] pour un match contre la Finlande huit jours plus tard. Il commence le match en position d'arrière droit. Après un an et demi à Gand, il est recruté par le Sporting Anderlecht, club le plus titré de Belgique, pour une somme avoisinant les deux millions d'euros[3].

La consécration à Anderlecht[modifier | modifier le code]

Il est directement titulaire dans son nouveau club et joue quasi l'ensemble des rencontres au milieu de terrain, mais parfois également au poste de défenseur, en fonction des adversaires ou des indisponibilités de ses coéquipiers. En fin de saison, il participe à la finale de la Coupe de Belgique 2008 face à son ancienne équipe. Il inscrit le but de la victoire (2-3)[4] de ses nouvelles couleurs à vingt minutes de la fin du match, décrochant par la même occasion le premier trophée de sa carrière.

Guillaume Gillet conforte sa place de titulaire indiscutable à l'entame de la saison 2008-2009, comme milieu de terrain axial. À la mi-championnat, il prolonge son contrat avec le club bruxellois jusqu'en juin 2013[5] et est avec sept buts le meilleur buteur du club, leader du championnat. En fin de saison, il manque de peu de fêter son premier titre de champion, battu par le Standard de Liège après un test-match. À la suite de la grave blessure subie par Marcin Wasilewski en septembre 2009, Guillaume Gillet le remplace au poste de défenseur droit durant toute la saison 2009-2010, ponctuée d'un titre de champion de Belgique.

Après une saison difficile, l'année 2012 sourit à nouveau à Guillaume Gillet, qui s'impose définitivement comme arrière droit dans la défense anderlechtoise. Courtisé par des clubs étrangers, notamment le Galatasaray, son club ne le laisse pas partir[6]. À la place, il prolonge son contrat avec Anderlecht, le liant désormais au club de la capitale jusqu'en juin 2016[7]. Un mois plus tard, le 1er mars 2012 il renonce à un match amical avec les Diables Rouges pour assister à la naissance de son premier enfant, Roméo[8]. Le 6 mai, il offre le titre de champion de Belgique à son club, grâce à un penalty transformé dans les dernières minutes du match décisif face au Club de Bruges lors des « Play-offs 1 ». Une semaine plus tard, il est repris dans l'équipe-type de la Ligue Europa au poste d'arrière-droit malgré l'élimination des anderlechtois dès les seizièmes de finale[9]. Le 22 juillet, il marque le but de la victoire en Supercoupe de Belgique contre Lokeren. Enfin, le 11 septembre, il inscrit son premier but en équipe nationale face à la Croatie, d'une reprise de volée phénoménale synonyme de partage un but partout[10] et synonyme selon un bon nombre d'observateurs du but le plus important de la campagne qualificative pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

Après le départ de Lucas Biglia en juillet 2013, Gillet devient le nouveau capitaine d'Anderlecht et soulève en fin de saison une nouvelle fois le trophée de Champion de Belgique, son quatrième au total, et le troisième consécutif : 2012, 2013 et 2014.

Départ en France[modifier | modifier le code]

En juin 2014, il est prêté pour une saison avec option d'achat au SC Bastia. Il s'y impose dès son arrivée au milieu de terrain, participant aux 38 matchs de championnat de la saison 2014-2015 (37 titularisations, 1 entrée en jeu, 2 buts, 1 passe décisive). Il fait les beaux jours du club de l'île de beauté et est immédiatement adopté par les supporters, qui l'éliront en fin d'année comme le meilleur joueur de la saison. Guillaume Gillet se sent bien en Corse et le 16 octobre 2014, il devient père d'une petite Vittoria-Blake.

En fin de saison, les médias annoncent son transfert définitif dans différents clubs français, notamment le SC Bastia, le Stade de Reims, qui annonce son arrivée publiquement, et le SM Caen. Pourtant le club d'Anderlecht empêche son joueur de repartir car il dispose d'une défense trop fébrile pour la saison 2014-2015. Le club et le joueur trouvent un accord : Gillet jouera au poste d'arrière-droit jusqu'à la mi-saison et il sera ensuite libre de partir gratuitement. Durant ces 6 mois, il s'impose à nouveau comme le patron de la défense et de l'équipe. Il marquera 3 buts en Europa League face à Monaco au match aller et au match retour, ainsi que contre Tottenham.

En décembre 2015, le départ de Gillet se concrétise bien que son club tente, en vain, de le garder. Il s'annonce au FC Nantes, club qu'il rejoindra le 1er janvier 2016[11]. Ce sera une lourde perte pour le club anderlechtois. Les supporters lui offrent un vibrant adieu lors de son dernier match contre Westerlo à domicile. Ce jour-là il fait ses adieux en beauté en inscrivant le but de la victoire, son 63e but en match officiel pour le compte des mauves et blancs.

Le 30 janvier 2016, contre l'équipe de Troyes, Gillet offre la victoire à son équipe en marquant un superbe but du plat du pied à la 41e minute. En février 2016, il est élu meilleur joueur de Ligue 1 devant Zlatan Ibrahimovic et Ousmane Dembelé.

En mars 2016, il est de nouveau sélectionné avec la Belgique grâce à ses très bonnes performances avec le FC Nantes. Il est réserviste pour l'Euro 2016.

Suite de sa carrière en Grèce[modifier | modifier le code]

En date du 7 août 2017, l'Olympiakos annonce le transfert de Guillaume Gillet pour 2 années et 1 supplémentaire. Gillet retrouve donc Besnik Hasi qu'il avait comme entraîneur à Anderlecht[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Guillaume Gillet (football) au 6 septembre 2014[13],[14],[15]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Belgique Belgique Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2002-2003 Drapeau de la Belgique RFC Liège Division 2 3 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 3 0
2003-2004 Drapeau de la Belgique RFC Liège Division 3 30 2 2 2 0 0 - 0 0 0 0 32 4
Sous-total 33 2 2 2 0 0 - 0 0 0 0 35 4
2004-2005 Drapeau de la Belgique RCS Visé Division 2 36 5 1 0 0 0 - 0 0 0 0 37 5
Sous-total 36 5 1 0 0 0 - 0 0 0 0 37 5
2005-2006 Drapeau de la Belgique KAS Eupen Division 2 33 16 1 1 - - - - - - - 34 17
Sous-total 33 16 1 1 - - - - - - - 34 17
2006-2007 Drapeau de la Belgique KAA La Gantoise Jupiler Pro League 29 3 5 0 - - CI 2 0 - - 36 3
2007-2008 Drapeau de la Belgique KAA La Gantoise Jupiler Pro League 16 1 1 0 - - CI 4 0 3 0 24 1
Sous-total 45 4 6 0 - - - 6 0 3 0 60 4
2007-2008 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 17 3 4 1 - - C3 3 0 2 0 26 4
2008-2009 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 34 8 2 0 1 0 C1 2 1 6 0 45 9
2009-2010 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 38 5 2 0 - - C1+C3 4+10 0+0 - - 54 5
2010-2011 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 39 5 2 1 1 0 C1+C3 4+8 2+0 3 0 57 8
2011-2012 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 37 14 0 0 - - C3 10 5 1 0 48 19
2012-2013 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 32 6 3 0 1 1 C1 10 0 4 1 50 8
2013-2014 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 33 4 0 0 1 0 C1 5 0 - - 39 4
2015-2016 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Jupiler Pro League 19 3 2 0 - - C3 6 3 - - 27 6
Sous-total 249 48 15 2 4 1 - 62 11 16 1 346 63
2014-2015 Drapeau de la France SC Bastia (prêt) Ligue 1 38 2 6 1 - - - - - 1 0 45 3
Sous-total 38 2 6 1 - - - - - 1 0 45 3
2015-2016 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 19 1 2 1 - - - - - 1 0 22 2
2016-2017 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 38 3 3 0 - - - - - - - 41 3
2017-2018 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 1 0 - - - - - - - - - 1 0
Sous-total 58 4 5 1 - - - - - 1 0 64 5
Total sur la carrière 418 75 26 5 4 1 - 62 8 21 1 531 90

But en sélection[modifier | modifier le code]

But Date Stade, ville, pays Adversaire Résultat Match, compétition
1er
Stade Roi-Baudouin, Bruxelles, Belgique
Drapeau : Croatie Croatie
N 1-1
Éliminatoires Coupe du monde 2014

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guillaume Gillet ira concrétiser son rêve à La Gantoise », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  2. « Les Diables avec Grégoire, Sonck et Gillet », sur http://www.rtl.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  3. « Guillaume Gillet passe de La Gantoise à Anderlecht », sur http://www.lavenir.net, (consulté le 10 janvier 2013)
  4. « Résumé vidéo de la finale sur le site Dailymotion », sur https://www.dailymotion.com, (consulté le 10 janvier 2013)
  5. « Gillet prolonge à Anderlecht jusqu'en 2013 », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  6. « Anderlecht a dit non à Galatasaray », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  7. « Guillaume Gillet prolonge jusqu'à 2016 à Anderlecht », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  8. « Guillaume Gillet papa d'un petit Roméo », sur http://www.lavenir.net, (consulté le 10 janvier 2013)
  9. « Courtois et Gillet dans l'équipe-type de l'Europa League ! », sur http://www.rtl.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  10. « Les Diables accrochés par la Croatie », sur https://www.rtbf.be, (consulté le 10 janvier 2013)
  11. http://www.le10sport.com/football/mercato/mercato-fc-nantes-une-recrue-s-annonce-a-nantes-215879
  12. « Guillaume Gillet rejoint Besnik Hasi à l'Olympiakos », sur RTBF.be/sport/football/, (consulté le 23 août 2017)
  13. Fiche du joueur sur Footgoal.net
  14. Fiche de Guillaume Gillet sur footballdatabase.eu
  15. « Statistiques de Guillaume Gillet (football) », sur BSDB