Guillaume Dubois (Crétin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
Guillaume Dubois
Guillaume Crétin, Débat entre deux femmes - ClevMoA 1991.157 w.jpg

Frontispice d'un ouvrage de Guillaume Dubois représentant l'auteur écrivant. Miniature par le maître de François de Rohan, Cleveland Museum of Art.

Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
Guillaume CrétinVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Guillaume Dubois, dit Crétin, né vers 1460 et mort le 30 novembre 1525[1], est un poète français.

Il fut trésorier de la Sainte-Chapelle de Vincennes, puis chantre de la Sainte-Chapelle de Paris et aumônier ordinaire du roi François Ier.

On a de lui des chants royaux (1527), loués par ses contemporains. Reconnu comme un maître, notamment par Jean Lemaire de Belges et Clément Marot, toutes ses œuvres poétiques sont de circonstance. Il est l'un des grands virtuoses de la rime équivoquée (par exemple, l'Espistre à Honorat de la Jaille [vers 1510]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  1. « Guillaume Crétin (1460?-1525) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 12 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]