Guillaume Chérel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume Chérel
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Guillaume Chérel, né à Paris en 1964, est un écrivain et journaliste français, auteur de romans, de polars, d'essais, de récits de voyage et de livres pour enfants.

Indépendant en tant que journaliste, il conserve cette autonomie d'esprit pour affirmer, au fil de ses romans, un ton à part et des idées décalées. Des banlieues de son enfance jusqu'aux États-Unis période Barack Obama, il livre son regard personnel sur un monde en profonde mutation.

Biographie[modifier | modifier le code]

[style à revoir] Guillaume Chérel passe son enfance à Bagnolet et à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, au sein d'une famille de culture communiste, tendance Pif Gadget, ex-ORTF et SFP. Après des études rapidement achevées, après avoir abandonné tout espoir de devenir footballeur professionnel, il se lance dans une vie active tumultueuse et marquée par l'éclectisme. Journaliste - d'abord dans le sport puis la critique littéraire, il a été assistant-réalisateur et car-sitter[évasif] à New-York. L'écriture lui apparaît alors comme le meilleur moyen de s'offrir une vie libre et aventureuse. Il parcourt alors le monde, des Comores en Chine, en passant par le Maghreb et l'Afrique francophone.

En 1986, Guillaume Chérel abandonne ses études de Lettres à la Sorbonne puis fait ses premiers pas en tant que journaliste dans les pages Sports de L'Humanité. Il travaillera ensuite pour Révolution, Regards, Politis, Technikart, VSD, et deviendra critique littéraire pour Le Point et L'Humanité. Installé dans un village près de Toulouse en 2002, il est retourné à Paris en 2009. Lancé grâce à la série du Poulpe, dont il écrit le no  71, Tropique du Grand Cerf, en 1996, Guillaume Cherel obtient à deux reprises la bourse Stendhal-Cultures France : en 2004 pour Les Pères de famille ne portent pas de robe, paru chez Julliard, et en 2008 pour Sur la route again (paru chez Transboréal en 2013).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Zarma le Zarbi[modifier | modifier le code]

  • Zarma le Zarbi, Fleuve, 1998
  • Les Enfants rouges, Flammarion, 2001
  • Prends ça dans ta gueule !, Rocher, 2006

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Tropique du Grand Cerf, La Baleine, 1998
  • Les pères de famille ne portent pas de robe, Julliard, 2004
  • Les hommes sont des maîtresses comme les autres, Plon, 2013 (Pocket 2015)
  • Un bon écrivain est un écrivain mort, Mirobole, 2016
  • Cadavres, Vautours et Poulet au citron Michel Lafon 2018

Littérature pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Sur la piste de Liza, Thierry Magnier, 2000
  • La Fille aux cheveux roses, Syros Jeunesse, collection Souris noire, 2004

Biographies et récits de voyage[modifier | modifier le code]

  • Hemingway : l'écrivain et son île, Le Castor Astral, collection Tombeau, 1998
  • Jack London, le mangeur de vent, Flammarion, 2000 - E. Fractions, 2014
  • Sur la route again : aux États-Unis avec Kerouac, Transboréal, 2013

Essai[modifier | modifier le code]

  • Le Fils caché de Trotsky, Christine Derey, 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]