Guilbault-Thérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guilbault et Thérien (homonymie).

Guilbault-Thérien est une maison de facteur d'orgue située au Québec et fondée en 1946 par Maurice Guilbault et Antonio Delage.

À ses débuts, la Compagnie portait le nom de Orgue Providence. En 1955, André Guilbault se joint à son père et à Antonio Delage; en 1968 il prend la relève à la direction de l'entreprise. C'est à ce moment qu'il s'adjoint Guy Thérien à titre de concepteur et d'harmoniste. Dix ans plus tard, soit en 1978, le nom de la Compagnie change pour Guilbault-Thérien. En 1992, André Guilbault prend sa retraite et Guy Thérien assume désormais seul la direction de l'entreprise.

En plus de restaurer plusieurs instruments, Guilbaut-Thérien signe plus de 48 instruments au Canada et aux États-Unis.Une grande liberté esthétique permet au facteur de fabriquer des instruments à traction mécanique ou électro-pneumatique, et de tradition baroque ou romantique.

En 2001, après le décès de Guy Thérien, l'entreprise subit un ralentissement et une restructuration.

En 2004, Guilbault-Thérien reprend ses activités de façon régulière avec une nouvelle équipe d'artisans sous la direction de Lyne Michaud et en partenariat avec la maison Laliberté-Payment.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • YouTube Visite de l’orgue classique français (Guilbault-Thérien, opus 35, 1990) du Grand Séminaire de Montréal avec le titulaire Yves-G. Préfontaine.
  • YouTube Jean-Luc Perrot interprète le Grand Kyrie du 3e Livre d'orgue de Michel Corrette sur l'orgue de type classique français de Guilbault-Thérien (1990).
  • Orgues au Québec Photos et composition de l'orgue de type classique français du Grand Séminaire de Montréal (1990).
  • Orgues au Québec Photos et composition de l'orgue de Saint-Léon de Westmount (1995).