Guigues IV de Forez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guigues IV et Guigues.
Guigues IV de Forez
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Marquise de Forez, vicomtesse-consort de Thiers
Conjoint
Enfants
Montbrison-Collégiale Notre Dame d'Espérance-20110209-Sépulture de Guy de Forez.jpg
Vue de la sépulture.

Guigues IV (Né vers 1199 - mort le ), comte de Forez (1203-1241) et de Nevers[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Guigues IV est le fils de Guigues III, comte de Lyon et de Forez, comte de Forez et d'Alice de Suilly.

Il fut comte de Forez sous la régence de son oncle Renaud archevêque de Lyon.

Il épousa en premières noces en 1205 Philippa Mahaut de Dampierre-Bourbon, fille de Guy II de Dampierre, seigneur de Dampierre et de Bourbon. Il eut de sa première femme[2] deux fils, comtes du Forez l'un après l'autre[1] :

Ses secondes noces furent avec Ermengarde d'Auvergne († 1225), fille du Guy II d'Auvergne.

Il épousa en troisièmes noces en 1226 Mahaud, veuve d'Hervé IV de Donzy, comte de Nevers, et fille de Pierre de Constantinople, dont il eut :

  • Artaude, mariée à Artaud IV de Roussillon, veuf de Marie de Genève, seigneur de Roussillon-en-Morvan et autres places. Son fils aîné Guillaume de Roussillon marié à Béatrix de la Tour du Pin, obtiendra par donation de son cousin, la seigneurie d'Annonay en 1271.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, Tome I. sur Google Livres, Jean Marie de La Mure, 1809, pages 203-243.
  2. (en) « Comtes de Forez », sur Medieval Lands
  3. Histoire des ducs de Bourbon et des comtes de Forez, Tome I. sur Google Livres, Jean Marie de La Mure, 1809, pages 244-255.
  4. Mémoires pour servir a l’histoire de Dombes, Tome I. sur Google Livres, Marie-Claude Guigue, 1868, pages 498 et 527.

Liens externes[modifier | modifier le code]