Guiera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guiera est un genre de plantes à fleurs de la famille des Combretaceae.

Guiera senegalensis est la seule espèce du genre.

Noms communs : nger ou ngeer, bambara, kudêmbé, géloki, guiera du Sénégal.

La plante produit le tanin acide 3,4,5-tri-O-galloylquinique et plusieurs alcaloïdes de la famille harman.

Description[modifier | modifier le code]

Guiera senegalensis

Nger est un arbuste pouvant atteindre 3 mètres, souvent buisson de moins de 1,5 mètres. Très commun au Sahel, il envahit les jachères[2].

Les feuilles sont vendues dans les marchés et utilisées sous forme de décoction.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Médicinales[modifier | modifier le code]

Guiera senegalensis est une des plantes médicinales les plus prisées de l’ouest africain, et est utilisée pour traiter une grande variété de maladies. Ses utilisations sont comparables à celles de Combretum micranthum, généralement appelé « kinkeliba », et les plantes sont souvent utilisées ensemble, en particulier pour traiter les rhumes, la fièvre et les problèmes respiratoires courants. On utilise le plus fréquemment les feuilles amères.

Redistribution hydraulique[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il est cultivé comme plante d'accompagnement, l'eau extraite pendant la nuit par Guiera senegalensis est excrétée par ses racines et disponible pour le millet ou le manguier, augmentant considérablement son rendement[3].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (11 février 2019)[4], NCBI (11 février 2019)[5] et The Plant List (11 février 2019)[6] :

Selon Tropicos (11 février 2019)[1] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tropicos, consulté le 11 février 2019
  2. « Plantes médicinales du Sénégal », sur Au Sénégal, le cœur du Sénégal, (consulté le 10 février 2019)
  3. (en) Teamrat A. Ghezzehei, Richard P. Dick, Marilyn L. Fogel et Martha H. Conklin, « Hydraulic Redistribution by Native Sahelian Shrubs: Bioirrigation to Resist In-Season Drought », Frontiers in Environmental Science, vol. 6,‎ (ISSN 2296-665X, DOI 10.3389/fenvs.2018.00098, lire en ligne, consulté le 10 février 2019)
  4. Catalogue of Life, consulté le 11 février 2019
  5. NCBI, consulté le 11 février 2019
  6. The Plant List, consulté le 11 février 2019

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]