Guideur professionnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guideur professionnel
Guideur Professionnel.jpg
Guideur professionnel
Appellation
Guideur professionnel
Secteur d'activité

Sécurité routière

transports
Compétences requises

Permis A+B Obligatoires

PSC1 ou AFPS Obligatoire
Niveau de formation
Attestation FIG ou FCG
Professions voisines
Conducteur de Véhicule de Protection (VP)

Un Guideur Professionnel est une personne chargée de l'accompagnement des convois exceptionnels à motocyclette.

Présentation de l'activité de Guideur Professionnel[modifier | modifier le code]

L'activité de Guideur Professionnel existe depuis le 1er juin 2011[1] à la suite de la privatisation par le gouvernement français de l'accompagnement motocycliste des convois exceptionnels (ou transports de masses indivisibles) les plus imposants (3e catégorie de plus de 5 mètres de large, plus de 40 mètres de long, plus de 120 tonnes). Auparavant, l'escorte des convois exceptionnels était assurée par des motards de la force publique (Gendarmerie ou Police Nationale).

Bien qu'actuellement mal réglementé, le rôle des guideurs professionnels les amènent à demander aux usagers de la route de respecter les règles simples et logiques de circulation.

Pour la sécurité de tous, les guideurs positionnent les usagers de la route à des endroits plus confortables et facilitant le passage du convoi. Le non-respect des indications d'un guideur peut entraîner une amende de quatrième classe (750  au maximum)[2].

Rôle des Guideurs Professionnels[modifier | modifier le code]

Accompagnement d'un convoi en sortie de Toulouse

Le rôle d'un guideur est de faciliter le passage du convoi, d'après les règles de circulation et pour la sécurité de tous les usagers de la route. Ainsi le guideur doit indiquer les règles de conduite spécifiques au moment du passage du convoi. Une équipe de guidage est composée d'au minimum deux personnes ainsi que de véhicules dont au moins deux motocyclettes. Ces véhicules doivent être de couleur jaune (RAL 1004, RAL 1032).

Équipements[modifier | modifier le code]

Équipements des véhicules de guidage[modifier | modifier le code]

Les véhicules de guidage doivent être munis d'au moins un gyrophare orange, fonctionnant uniquement en service, de jour et de nuit[3]. Ils circulent également avec les feux de croisement allumés de jour comme de nuit.

Équipements personnels des guideurs[modifier | modifier le code]

Les guideurs doivent porter:

  • Une tenue spécifique jaune fluorescente à bandes réfléchissantes à la norme EN471 intégrant des équipements de protection individuelle normalisés CE. La mention « GUIDAGE CONVOI » doit être inscrite au dos de la tenue en lettres capitales noires.
  • Un casque blanc

Formation et prérequis[modifier | modifier le code]

Tout conducteur de véhicule de véhicule de guidage destiné à l'accompagnement des transports exceptionnels « doit avoir, préalablement à l'exercice de son activité de conduite, satisfait à une obligation de formation professionnelle initiale comportant la fréquentation de cours et sanctionnée par un examen »[4] d'une durée de 63 heures comme décrit dans l'Arrêté du 2 mai 2011 relatif aux modalités de mise en œuvre de la formation professionnelle[5].

Les guideurs doivent « être âgé de vingt et un ans minimum à l'entrée en formation, être titulaire du permis de conduire des catégories A et B libéré du délai probatoire prévu à l'article L. 223-1 du code de la route et de l'attestation de formation aux premiers secours (AFPS) ou de l'unité d'enseignement « prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) » ».

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Legifrance: Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l'arrêté du 4 mai 2006 relatif aux transports exceptionnels de marchandises, d'engins ou de véhicules et ensembles de véhicules comportant plus d'une remorque.
  2. Legifrance: Article 2 du Décret no 2011-335 du 28 mars 2011 relatif à l'accompagnement des transports exceptionnels
  3. Legifrance: Arrêté du 4 juillet 1972 relatif aux feux spéciaux des véhicules à progression lente Version consolidée au 15 janvier 2012.
  4. Legifrance: Code de la route. - Article R433-18
  5. Legifrance: Arrêté du 2 mai 2011 relatif aux modalités de mise en œuvre de la formation professionnelle initiale et continue des conducteurs des véhicules destinés à l'accompagnement des transports exceptionnels

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Http://www.fnpste.org Fédération Nationale des Professionnels pour la Sécurité des Transports Exceptionnels