Guide du rôliste galactique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grog (homonymie).

Logo de Guide du rôliste galactique

Adresse legrog.org
Slogan Le dernier site web avant la fin du monde
Type de site Encyclopédie des jeux de rôle
Langue Français
Inscription Gratuite
Siège social Grenoble
Drapeau de la France France
Propriétaire Association GROG
Lancement 2000
Revenus Dons et publicité
État actuel En activité

Le Guide du rôliste galactique, abrégé en GRoG, est une encyclopédie en ligne sur les jeux de rôle, créée au début des années 2000.

Le Guide du rôliste galactique (GROG) est aussi le nom de l'association française gérant ce site web[1].

Le titre est une allusion au Guide du voyageur galactique.

Structure du site[modifier | modifier le code]

Le site, relié à une base de données, propose la description neutre et factuelle des ouvrages publiés (auteurs, éditeur, date de parution, contenu, etc.), ainsi que la description générale de la gamme à laquelle ils se rattachent. Le GRoG référence également les éditeurs[2], les biographies[3] des auteurs (et illustrateurs, etc.) et les systèmes de règles[4]. La base répertorie aussi des jeux de rôles amateurs[5] publiés sur internet.

Les visiteurs du site peuvent critiquer l'ouvrage dont ils lisent la fiche, donnant à l'ouvrage une note (sur 5) associée à une critique argumentée. Les auteurs d'un ouvrage peuvent également saisir des « mots des auteurs » pour apporter des témoignages ou répondre à certaines critiques. Il est également possible de poster des commentaires sur les articles consacrés aux jeux amateurs.

Le site propose également des articles sur le jeu de rôle : actualités[6], articles de fond[7]… ainsi qu'un journal de bord[8] hebdomadaire.

Certaines fonctionnalités du GRoG ont disparu à la suite de la refonte du site en 2009, notamment le portail de liens.

Histoire du site[modifier | modifier le code]

2000-2008 : première version du site[modifier | modifier le code]

La première version du site est en ligne de 2000 à 2008. Elle était hébergée sous le nom de domaine roliste.com. Les visiteurs postaient librement critiques et nouvelles, qui étaient ensuite validées par les administrateurs, et d'autres contributions se faisaient par des envois d'e-mail.

Changement de version en 2008-2009[modifier | modifier le code]

À la suite d'un conflit interne[9] à l'association, le site fut indisponible quelques jours, puis fonctionna sous la forme d'un blog sur le nouveau domaine legrog.org d'octobre 2008 à mai 2009, avant de reprendre son fonctionnement normal. L'architecture technique du GRoG fut entièrement révisée à cette occasion. L'association publia des excuses publiques[10] et racheta son ancien nom de domaine roliste.com, tout en conservant également legrog.org.

Depuis 2009 : la deuxième version du site[modifier | modifier le code]

Depuis le changement d'architecture du site en 2009, il est nécessaire de s'inscrire pour soumettre des critiques, et de contacter les administrateurs pour participer de manière plus active avec des fiches, des articles, etc. L'inscription permet également de bénéficier de certaines fonctions du site, comme de pointer les ouvrages que l'on possède et se constituer ainsi un index bibliographique personnel.

Les contributions au GRoG[modifier | modifier le code]

Le corps des contributeurs réguliers du GRoG (appelés matelots) est distinct de l'association : il n'est pas nécessaire de faire partie de l'association pour être contributeur, et vice-versa. Il est également possible d'être donateur[11] afin d'aider financièrement l'association.

La plupart des éléments du GRoG forment une œuvre collective (fiches, actualités...), d'autres éléments restent propriétaires de leurs auteurs (critiques, articles, design du site...), et certains éléments restent propriétaires des éditeurs de jeux (images des ouvrages, etc.). Son contenu est pleinement protégé par le droit d'auteur[12].

Contributions de partenaires[modifier | modifier le code]

Avec l'accord des ayants droit, la base du GRoG inclut, parmi les critiques d'ouvrages référencées, des articles en provenance de magazines et de sites extérieurs[13]. Les magazines et sites concernés sont :

Le GRoG étant une référence encyclopédique, de nombreux sites de jeux de rôles l'utilisent comme référence, par exemple en affichant l'un de ses flux RSS[14]. En dehors d'accords publicitaires avec des boutiques spécialisées, le site comporte également des liens vers des sites d'informations partenaires [15] francophones, présents sur les pages des jeux concernés.

Le GRoG d'or[modifier | modifier le code]

Chaque mois, les contributeurs au GRoG se réunissent et élisent le Jeu du mois, un jeu ayant eu une actualité récente fichée sur le site. Chaque année, les 12 jeux du mois concourent au prix du GRoG d'or pour l'élection du jeu coup de cœur de l'année.

Cette récompense a acquis une certaine notoriété, y compris dans les pays anglophones[16].

Liste des jeux récompensés par le GRoG d'or[modifier | modifier le code]

Trophées du public[modifier | modifier le code]

En mai 2010, pour les 10 ans du site[26], le GRoG organisa l'élection des Trophées du public. Les jeux proposés étaient les différents Jeux du mois depuis la création du GRoG. Tout visiteur inscrit pouvait voter pour sa gamme favorite dans plusieurs catégories. Les résultats[27] furent dévoilés en septembre 2010, à l'occasion du salon Le Monde du jeu à Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statuts de l'association.
  2. Liste des éditeurs référencés sur le GRoG.
  3. Liste des auteurs biographés sur le GRoG.
  4. Liste des systèmes référencés sur le GRoG.
  5. Liste des jeux amateurs référencés sur le GRoG.
  6. Actualités du jeu de rôle sur le GRoG
  7. Articles du GRoG.
  8. Journal de bord du GRoG.
  9. Communication officielle du site en octobre 2008, postée sur divers sites comme SciFi-Universe et de nombreux forums : « Le Grog est en conflit avec un des membres fondateurs du site concernant l'utilisation du nom de domaine 'rôliste' et des pages de code. La base de données reste la propriété du Grog et les textes ne sont pas perdus. Les administrateurs actuels font leur possible pour remettre le site d'aplomb au plus vite ».
  10. Excuses publiées le 15 février 2009.
  11. Comment soutenir le GRoG
  12. Considérations juridiques
  13. Page de référence des critiques extérieures
  14. Liste des flux RSS et ATOM du GRoG
  15. Liste des sites partenaires
  16. Le site officiel d'Eclipse Phase mentionna sur son site officiel la nomination du jeu pour les GRoG d'Or 2010.
  17. L'élection de « jeu du mois » ayant été mise en place en cours d'année, pour cette première remise du GRoG d'or, il n'y eut que 10 « jeux du mois » finalistes pour le GRoG d'or 2001.
  18. L'éditeur de la version française du jeu, 2 Dés Sans Faces, en fit mention sur la 4e de couverture du premier supplément.
  19. Récompense visiblement mentionnée sur la page web officielle du jeu
  20. L'éditeur de la version française du jeu, Hexagonal, fit mention de l'attribution du GRoG d'Or par un autocollant jaune apposé sur la couverture du livre de base de la version française
  21. Récompense annoncée sur le site officiel de Green Ronin, studio de conception du jeu
  22. Cette gamme fut ensuite rebaptisée Dark Heresy, puisque les autres jeux de rôles basés sur cet univers, Rogue Trader, Deathwatch, Black Crusade et Only War firent l'objet de gammes distinctes sur le GRoG.
  23. Récompense visiblement mentionnée sur le blog officiel du jeu
  24. Ce jeu a d'abord été un jeu amateur (publié gratuitement) avant de devenir professionnel (payant)
  25. L'éditeur du jeu fit mention de l'attribution du GRoG d'Or sur la couverture de Sombre n°6
  26. Commémoration des 10 ans
  27. Résultats des Trophées du public

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]