Aller au contenu

Gui VI de La Trémoille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gui VI de La Trémoille
Biographie
Naissance
Décès
Père
Guy V de La Trémouille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Radegonde de Guenand (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Jean de La Trémoille
Georges Ier de La Trémoille
Marguerite de La Trémoïlle (d)
Isabeau de La Trémoïlle (d)
Marie de La Trémoïlle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gui VI de La Trémoille ou Gui de La Trimouille[1],[2],[3], dit « le Vaillant », né en 1343/1346 et décédé en 1397/1398, est porte-Oriflamme de France[4], grand chambellan héréditaire de Bourgogne et favori du duc Philippe le Hardi, qui lui donne la seigneurie de Jonvelle le 18 juin 1378.

Membre de la Maison de La Trémoïlle, fils de Gui V (1315-1350) et de Radegonde (de) Guénand (1320-1387 ; fille de Guillaume II Guénand, sire des Bordes et du Blanc, et de Brunissende de Thiern), il se maria en 1382/1383 avec Marie de Sully, princesse de Boisbelle, dame de Sully, de Craon, Ste-Hermine, Châteauneuf, Rochefort, comtesse de Guînes, fille de Louis de Sully et d'Isabelle de Craon, et a plusieurs enfants dont :

En , Gui fut touché par la triste situation où se trouvait alors la Chartreuse de Lugny. Il fonda six places pour remplir le nombre des religieux chartreux qui devaient y être. Il acheta pour cela des fonds en divers endroits qu’il donna à cette chartreuse et paya les amortissements de tous ces fonds qui pouvaient être dus aux seigneurs dont ils dépendaient[6].

En 1396, Gui de La Trémoille lance la construction du château actuel de Sully-sur-Loire, et Raymond du Temple (architecte du roi Charles V de France et du duc Louis Ier d’Orléans) en dresse les plans.

Gui VI participe à la croisade contre les Turcs de Jean Ier de Bourgogne au cours de laquelle il est fait prisonnier, en 1396, après la bataille de Nicopolis. Libéré après paiement d’une rançon, il meurt de maladie sur le chemin du retour, à Rhodes en 1397[4].

Ancêtres et Fratrie

[modifier | modifier le code]

1) Parmi les ancêtres de Guy VI de La Trémoïlle, citons (généalogie simplifiée) :

  • Pierre Ier (1re moitié du XIe siècle), sire de la Trimouille. Père de - Guillaume Ier († ap. 1070), qui lui-même enfanta - Audebert Ier (Aubert, Audibert) († 1109), fondateur de Ville-Salem en 1089, marié à Pasquette, d'où :
    • - Guy Ier (fl. à la fin du XIe siècle et la 1re moitié du XIIe siècle). Père de - Guillaume II (1re moitié du XIIe siècle), seigneur de La Trimouille et de Lussac, époux de Mélis(s)ende, dont - Guillebaud, qui fut père de - Audebert II (Aubert, Audibert) (XIIe siècle), qui lui-même enfanta :
      • - Humbert, sire de La Trimouille et de Lussac-les-Eglises, marié vers 1200 à Mathilde de Château-Guillaume, d'où : - Audebert III (v. 1200-v. 1260), sire de La Trimouille, Lussac et Château-Guillaume, sénéchal de la Marche, marié à Aliénor, dont :
        • Guy II (2e moitié du XIIIe siècle), père d'Anise (x Hugues III de Lusignan des Marets/des Marais de Lezay, issu d'Hugues VII) et de - Guy III (2e moitié du XIIIe siècle et début du XIVe siècle), sire de La Trimouille, Lussac Château-Guillaume, et Rochefort-en-Berry (probablement Rochefort-sur-Creuse à Sauzelles), qui eut pour successeur son fils :
          • Guy IV (v 1290-1360), x 1315 Alips/Alix, fille héritière de Guillaume, seigneur de Vouhet, de Preissac et Fontmorand, du/des Vazois (cf. Vazois), d'où : - Guy V (1315-1350 ; son frère cadet Amiel de La Trémoille fonde la branche de Fontmorand), époux de Radegonde Guénand (1320-1387) : Parents de notre - Guy VI (v. 1343/1346-† v. 1397), et de...

2) Guy VI avait pour frères puînés, fils cadets de Guy V et de Radegonde Guénand :

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Thierry Dutour, « L'approche biographique des personnages secondaires : le cas de Guy VI de la Trémoïlle (1343-1391) », dans Problèmes et méthodes de la biographie, Actes du Colloque Sorbonne 3-4 mai 1985, Paris, coll. « Sources. Travaux historiques », , p. 23-32.

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Ier de la Trimouille, données biographiques en ligne.
  2. « Guy VI de La Trémoille, p. 135-136, et pour ses frères : p. 150-153 », sur Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, t. IV, par les Pères Anselme, Ange et Simplicien, Honoré Caille du Fourny, et Pol Potier de Courcy, chez Firmin Didot, à Paris, 1868
  3. « Maison de La Trémoïlle, p. 3, 4 et 13 (et p. 1-2 pour ses ancêtres) », sur Racines & Histoire, par Etienne Pattou, 2005 et 2022
  4. a et b Histoire de Jonvelle - Troisième époque - Chapitre 1
  5. M. le baron Kervyn de Lettenhove (Parmi les seigneurs: Charles fils du duc de Bourbon, Le seigneur de Nouaille, Jean fils du comte de Fribourg, Guillaume de Vienne seigneur de Saint-George, le seigneur de Autry, Messire Anthoine de Vergy, Charles de Lens amiral de France, Messire Guy de Pontaillier, Messire Jean ou Pierre de Giac, Jean de la Trémoille seigneur de Jonvelle.), « Une nouvelle relation inédite de la mort de Jean sans Peur à Montereau », Bulletin de la Commission royale d'Histoire / Année 1873 / 1 / pp. 197-202,‎ , pp. 197-202 (lire en ligne)
  6. D. Plancher, Histoire générale et particulière de Bourgogne, avec des notes, des dissertations et les preuves justificatives,...Par un religieux bénédictin de l'abbaye de S. Bénigne de Dijon & de la congrégation de S. Maur.. Tome 3 /, Dijon, , 1010 p. (lire en ligne), page 65
  7. « Seigneurs de Fiennes et du Bois, p. 5-7 », sur Racines & Histoire, par Etienne Pattou, 2004 et 2023
  8. « Seigneurs de Crèvecoeur, p. 5-6 », sur Racines & Histoire, par Etienne Pattou, 2012 et 2022

Liens externes

[modifier | modifier le code]