Gueux (Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gueux
Gueux (Marne)
L'église de Gueux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Intercommunalité Communauté urbaine du Grand Reims
Maire
Mandat
Jean-Pierre Ronseaux
2020-2026
Code postal 51390
Code commune 51282
Démographie
Gentilé Gueuxien
Population
municipale
1 687 hab. (2017 en diminution de 2,09 % par rapport à 2012)
Densité 190 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 03″ nord, 3° 54′ 32″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 210 m
Superficie 8,86 km2
Élections
Départementales Canton de Fismes-Montagne de Reims
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Gueux
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Gueux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gueux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gueux

Gueux est une commune française située dans le département de la Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à l'ouest de Reims, Gueux fait partie de la communauté de communes Champagne Vesle et est traversée par la route touristique du Champagne.


Communes limitrophes de Gueux
Rosnay Muizon
Janvry Gueux Thillois
Méry-Prémecy Vrigny

Histoire[modifier | modifier le code]

Baudoin de Reims, seigneur de Gueux, son château fut rasé par le comte de Champagne en 1227, il suivait le roi Saint-Louis en 1248 et participait à la bataille de Damiette[1]. Gueux, à proximité de Reims fut le siège d'une importante et renommée seigneurie : la famille des Cauchon[Note 1] était déjà seigneur de Gueux au XIVe siècle. Les Feret, qui étaient aussi seigneurs de Mont-Laurent furent seigneurs de Gueux, et à ce titre, Hubert de Feret (baron de la Sainte Ampoule), capitaine commandant de la ville de Reims, porta le dais au sacre du roi Henri III, le .

La commune est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 le .

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Gueux Blason
Inconnu.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  pendant 20 années Charles-Louis Rœderer
(Strasbourg 1815-1876 Reims)[2]
  négociant en vin
1838 ? Jacques Louis Meunier   conseiller général
1876   M. Augé [3]    
mai 1953 mars 1959 Jean Taittinger Gaulliste  
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 2001 Rémi Prévost    
mars 2001 mars 2008 Claude Bien    
mars 2008 juin 2008 Jean-Pierre Mazereel   Éducateur spécialisé
juillet 2008[4] en cours Jean-Pierre Ronseaux   Cadre retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2017, la commune comptait 1 687 habitants[Note 2], en diminution de 2,09 % par rapport à 2012 (Marne : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
415505525485600588632686674
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
663659655576627612608607604
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
575552526400509506492499532
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
7229841 1441 2131 4141 4251 7481 7451 668
2017 - - - - - - - -
1 687--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Gueux est une commune viticole[10].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le circuit de Reims-Gueux. La commune a connu de grandes heures de l'histoire automobile sur son circuit, notamment au temps des 12 heures de Reims et des Grands Prix de Formule 1, dont il subsiste aujourd'hui les tribunes et une partie de infrastructures. La tribune du public est classée monument historique depuis 2009[11].
  • Le château des Dames de France à Gueux (restaurant-golf).
  • Gueux compte un monument aux morts de la Première Guerre mondiale et un monument, partagé avec Vrigny, aux résistants morts en déportation entre 1941 et 1945.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lien avec le fameux évêque Cauchon de Rouen incertain, mais probable.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joinville, Histoire de st-Louis, éd. Didot, 1878.
  2. Almanch...Matot-Braine, 1877, p153
  3. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1877, p183.
  4. [xls]« Liste des maires de la Marne au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  5. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. (en) Eric Pfanner, « Beguiling Bubbly From a Humble Grape », International Herald Tribune,‎ , p. 20 (ISSN 0294-8052, lire en ligne)
  11. Notice no PA51000015, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 1er mai 2013.