Guerre des sexes (Angel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerre des sexes
Épisode de Angel
Titre original She
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 13
Réalisation David Greenwalt
Scénario David Greenwalt
Marti Noxon
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : sur The WB

Drapeau de la France France : sur TF1

Chronologie
Précédent Grossesse express Exorcisme Suivant
Liste des épisodes

Guerre des sexes est le 13e épisode de la saison 1 de la série télévisée Angel.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Wesley est officiellement engagé au sein d'Angel Investigations. Cordelia a une vision d'un homme brulé vif dans une usine à glace et Angel se rend sur les lieux. Il y rencontre un être humanoïde nommé Tael qui dit traquer un démon venu d'une autre dimension. En menant son enquête, Angel est surpris par une démone (à l'aspect asiatique) nommée Jheira qui le met temporairement hors de combat. Angel la poursuit jusqu'à une galerie d'art et apprend qu'elle est une princesse démone qui a pour but de libérer des femmes réduites en esclavage dans une dimension démoniaque où les hommes exercent sur elles un contrôle absolu en leur faisant une sorte de lobotomie.

Wesley retrouve la trace de ces démons, dirigés en fait par Tael, et informe Angel de ses découvertes, tous les deux se rendant ensuite avec Cordelia dans le refuge où Jheira recueille les femmes échappées de sa dimension, refuge désormais menacé par Tael et ses hommes. Un combat éclate entre les deux groupes, au cours duquel Jheira se montre insensible au sort d'humains tels que Wesley et Cordelia avant d'être sauvée par Angel, qui chasse Tael. Le lendemain, Jheira vient remercier Angel de son aide et, malgré l'indéniable attirance qui existe entre eux, leur différence de méthode les sépare trop pour que leur relation aille plus loin.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Dans le musée, Angel présente à un groupe de visiteurs le tableau La Musique aux Tuileries d’Édouard Manet, leur fournissant des informations véridiques sur le tableau, comme sa première année d'exposition et sur le fait que l'on peut apercevoir dans le tableau le peintre lui-même ainsi que son ami Charles Baudelaire. Angel leur cite deux vers du poème Le Vampire de Baudelaire qui sont : « J'ai prié le glaive rapide de conquérir ma liberté ». Angel finit par provoquer l'hilarité de ses auditeurs lorsqu'il leur dit que selon la rumeur ce poème aurait été inspiré par un véritable vampire.

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Noel Murray, du site The A.V. Club, estime que l'épisode est « plutôt atroce », notamment en raison de sa « métaphore laborieuse sur la mutilation génitale »[1]. Pour Ryan Bovay, du site Critically Touched, qui lui donne la note de D, l'épisode est un « intrigant mélange de mysticisme et de commentaire social » intéressant sur le papier mais qui échoue totalement dans son exécution à cause du rythme beaucoup trop lent, des personnages unidimensionnels et de la métaphore sur la circoncision féminine forcée « trop flagrante pour être appréciée »[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Noel Murray, « Angel Notes », sur The A.V. Club (consulté le 28 septembre 2015)
  2. (en) Ryan Bovay, « She », sur criticallytouched.com (consulté le 28 septembre 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]