Guerre des polices

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La guerre des polices est un terme pour exprimer les rivalités intenses entre différents services de police.

Cette rivalité naît pour différentes raisons : rôles mal définis, prestige du service, honneur personnel, égoïsme[1], sentiment de supériorité, etc. Également, les policiers sont régulièrement soumis à de fortes pressions et plusieurs côtoient régulièrement des criminels violents.

Exemples[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pauline Moullot, « Engrenages: La guerre des polices existe-t-elle? », Slate,‎ (lire en ligne)
  2. Patrice Bertin, « Guerre des polices », France Info,‎ (lire en ligne)
  3. Caroline Michel, « Entre le Raid et la BRI, la guerre de position », l'Obs,‎ (lire en ligne)