Guerre de Jinshin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Guerre de Jinshin
Informations générales
Date 672
Lieu Japon
Casus belli Lutte pour la succession impériale
Issue Victoire du prince Ō-ama, qui devient l'empereur Temmu.
Belligérants
Partisans du prince Ō-ama. Partisans de l'empereur Kōbun

La guerre de Jinshin (壬申の乱, Jinshin no Ran) était une guerre de succession qui a eu lieu au Japon en 672 à la suite de la mort de l'empereur Tenji. À l'origine, Tenji avait désigné son frère le prince Ō-ama comme successeur, mais avait ensuite changé d'avis à la naissance de son fils le prince Ōtomo en faveur de ce dernier.

Déroulement[modifier | modifier le code]

À la mort de son père, Ōtomo monte sur le trône et devient l'empereur Kōbun. Ō-ama, qui s'était retiré dans les montagnes à Yoshino dans la province de Yamato, revient à la tête d'une armée. Les nobles prennent alors parti pour l'un ou l'autre des prétendants et l'événement dégénère en guerre civile. L'armée du prince Ō-ama, qui marche vers l'est et la capitale de l'époque, Omikyō (province d'Ōmi), au travers des provinces de Yamato, d'Iga et Mino, rencontre celle de Kōbun dans le nord-est de la province de Mino (aujourd'hui Sekigahara). Ō-ama gagne la bataille et Kōbun se suicide après seulement huit mois de règne et Ō-ama devient alors l'empereur Temmu.

Références[modifier | modifier le code]