Gueorgui Youmatov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gueorgui Youmatov
Naissance
Moscou
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l'URSS Union soviétique
Décès (à 71 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Profession acteur
Films notables Les Officiers

Gueorgui Aleksandrovitch Youmatov (en russe : Гео́ргий Алекса́ндрович Юма́тов), né le à Moscou en URSS et mort le également à Moscou, est un acteur de cinéma soviétique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Youmatov passe son enfane rue Tchaplyguine à Moscou. Il est élève de l'école navale quand les opérations militaires commencent sur le front de l'Est lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1942, il intègre l'équipage du torpilleur Otwazhny dont il devient le timonier l'année suivante. Il participe entre autres à la libération de Budapest et de Bucarest, et à l'Offensive Vienne. Il reçoit de nombreuses décorations parmi lesquelles deux Ordres de la Guerre patriotique et la Médaille pour la victoire sur l'Allemagne.

De retour à la vie civile en 1945, il devient acteur des studios Mosfilm et du Théâtre national d'acteur de cinéma. Remarqué par Sergueï Guerassimov, il tient son premier rôle important dans l'adaptation du roman d'Alexandre Fadeïev La Jeune Garde en 1948. Sa carrière prend son essor dans les années 1950, après les films comme Amiral Ouchakov, Les Héros de Chipka, Ils étaient les premiers. Il est particulièrement connu pour son rôle dans les Officiers de Vladimir Rogovoï sorti en 1971. Artiste émérite de la RSFSR en 1969, il est nommé artiste du Peuple de la RSFSR en 1982.

En 1994, à son domicile rue Tchiarniakovski, Gueorgui Youmatov sous l’empire de l’alcool tue d'un coup de carabine un certain Madatov, le cantonnier venu l'aider à enterrer son chien. En attendant son jugement au centre de détention Matrosskaïa Tichina il encoure entre trois et dix ans d'emprisonnement, mais son avocat Boris Kuznetsov (en) réussira à obtenir la peine de sursis, plaidant la légitime défense. Finalement, Youmatov se trouve gracié fin 1995, à l'occasion du Cinquantenaire de la victoire sur l'Allemagne. Mais il ne fera pas son retour devant les caméras après cet incident à part quelques brèves apparitions[2].

Mort suite à la rupture de l'anévrisme de l'aorte abdominale le 4 octobre 1997, l'artiste est enterré au cimetière Vagankovo.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Георгий Юматов », sur kino-teatr.ru (consulté le 17 novembre 2016)
  2. (ru) Евгения Белановская, « От славы до тюрьмы. Извилистый путь Георгия Юматова », sur aif.ru,‎ (consulté le 17 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]