Guéorgui Gospodínov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gheorghi Gospodinov
GeorgiGospodinov.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
YambolVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Q12299490 ()
Prix Ivan Nikolov (d) ()
Q12292040 ()
Q12292202 ()
Q12272485 ()
Q12279263 ()
Q12298251 ()
Q20500801 ()
Q25487094 ()
Q4335893 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
Physique de la mélancolie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Guéorgui Gospodínov, ou Gheorghi Gospodinov, est un écrivain bulgare né en 1968 à Yambol.

Poète, novelliste et romancier, il a écrit pour le théâtre, pour la bande dessinée et le cinéma. Son œuvre est fréquemment traduite à l'étranger : son roman naturel est paru dans vingt-trois langues.

Gospodínov vit et travaille à Sofia.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • L'Alphabet des femmes, traduit en français par Marie Vrinat-Nikolov, Arléa, Paris, 2014

Références[modifier | modifier le code]

  • Florence Bouchy, « Les Éclats d’âmes de Guéorgui Gospodínov », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  • Hubert Prolongeau, « Le Labyrinthe des histoires », Le Monde diplomatique,‎ , p. 25 (lire en ligne)
  • (en) « Natural Novel », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  • (en) Garth Greenwell, « The Bulgarian Sadness of Georgi Gospodinov », The New Yorker,‎ (lire en ligne)