Guénel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un guénel est une lanterne creusée dans une betterave, tradition du boulonnais. La signification du mot n'est pas clairement établie : le mot « guénel » pouvant signifier selon les sources « Au gui l'an neuf » (proche du nouvel an) ou « Gai Noël » (phonétiquement proche) ou encore « Gainée » (part du pêcheur lors de son retour de la mer).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fête des guénels[modifier | modifier le code]

Chaque année dans la région est organisé à la mi-décembre une retraite aux flambeaux appelé la fête des guénels. Dans le cortège de cette retraite aux flambeaux, on trouve aussi des chars décorés pour l'occasion ainsi que les deux géants boulonnais : Batisse et Zabelle. Le défilé est suivi d´un porte-à-porte des enfants qui vont chanter le Ô Guénels, chanson locale.

Origine et tradition[modifier | modifier le code]

On ne connaît pas les origines exactes des guénels. Les premières mentions remontent à la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle, mais on peut supposer que la tradition remonte à bien plus longtemps encore et qu´elle est liée à celle d'Halloween ou de Samhain (le nouvel an celte).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]